Pétition : La candidature de Nicolas Sarkozy est moralement inacceptable

La Haute autorité de la primaire ouverte de la droite et du centre vient de rendre publique, le 21 septembre 2016, la liste des candidats autorisés à participer à ce scrutin qui seront au nombre de sept. La campagne pour ces primaires est désormais lancée mais déjà on assiste, dans tous les médias, à une overdose du candidat Sarkozy.

La Haute autorité de la primaire ouverte de la droite et du centre vient de rendre publique, le 21 septembre 2016,  la liste des candidats autorisés à participer à ce scrutin qui seront au nombre de sept.

sarkozy-candidat-casserole

La campagne pour ces primaires est désormais lancée mais déjà on assiste, dans tous les médias, à une overdose du candidat Sarkozy alors que, dans une démocratie qui se respecte, une  interdiction morale de candidater devrait être prononcée  à son encontre compte-tenu de la gravité et de la multiplicité des affaires judiciaires dans lesquelles celui-ci est directement impliqué. Dans un pays anglo-saxon ou un pays nordique le  retrait immédiat de sa candidature serait jugé indispensable et inévitable !


Mais en France il n'en est rien et puisque  M. Sarkozy n'aura pas la probité et l'intégrité de se retirer de lui-même puisqu'il est bien plus candidat à  l'immunité présidentielle qu'à la présidence de la République et qu'aucune autorité morale ou officielle n'interviendra au sein de l'état, c'est à chaque citoyen de faire en sorte de protéger la République de la candidature toxique de M. Sarkozy.


Il  est aisé de voir derrière la surmédiatisation du candidat Sarkozy l'ombre calculatrice du futur candidat Hollande qui voit en Sarkozy son unique chance de réélection. Les médiocres calculs politiques de F. Hollande et des uns et des autres ne nous concernent pas et ne nous intéressent guère, d'autant qu'en jouant avec le feu en tentant de faire remonter son meilleur ennemi dans l'opinion publique, F. Hollande risque de se brûler les ailes et nous imposer un second quinquennat sarkoziste terriblement mortifère alors que d'autres options peuvent être possibles.


La candidature de Sarkozy est bien évidemment à bannir. Elle participe à la corruption des mœurs dans la République et  dégrade progressivement et continûment, non seulement la morale publique, mais également  la confiance des citoyens et le pacte social républicain fondé sur la vertu. De plus en plus, le soupçon s’instille dans l’opinion publique que, parmi les hommes publiques, les solidarités de caste, d’amitié et d’intérêts l’emportent sur le souci d’intégrité et de probité. Cette altération du lien entre le peuple et ses représentants met réellement aujourd’hui en péril la démocratie.


Mais au-delà des hommes politiques, ce sont les citoyens eux-mêmes et les associations qui doivent jouer un rôle de surveillance et de saisine de la justice, lorsqu’ils estiment que leurs intérêts sont lésés.


Alors, lorsqu'il n'y a plus de morale  publique et que, dans le cas qui nous occupe, la saisine de la justice n'est pas possible, on a des pétitions en ligne : dans le but de faire un  -tout petit- contrepoids à la propagande médiatique, j'ai initié la pétition dont le lien figure ci-dessous, dans le but de tenter de disqualifier, dans l'opinion publique, la candidature de Nicolas Sarkozy :


https://www.change.org/p/probit%C3%A9-et-morale-la-candidature-de-nicolas-sarkozy-est-moralement-inacceptable-disqualifions-la


N.B. : Je remercie les lecteurs de médiapart intéressés de bien vouloir  faire partager cette pétition.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.