Abysses

Le crépuscule égrène

D'invasives aurores diaphanes...

 

L' estampe se colore.

 

Autrefois s'exécute 

Vivant.

 

Conscience noctambule

Force l'eau bleue des bons chemins

Froissés.

 

L'intensité du jour

Comme toujours amnésique

Chantera.

 

Léviatan se balance...

 

Va donc mater impunément le Temps !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.