http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2769645

L'étude réalisée conjointement par différentes universités et organismes anglo-saxons a étudié l'évolution du trafic sur les articles Wikipédia concernant des sujets sensibles (le terrorisme, notamment). Wikipédia a été choisi comme mesure de l'information des citoyens en raison de son utilisation massive (6ème site mondial, selon Alexa) et de l'abondance des données. On peut raisonnablement penser que ces résultats sont en grande partie extrapolables à l'ensemble des recherches d'informations sur internet.

Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, issu de l'étude mise en lien, la prise de conscience des citoyens que leurs activités en ligne sont surveillées les a poussé à brusquement ne plus oser s'informer sur des sujets sensibles. Pire encore : cet effet s'est renforcé avec le temps (décroissance de la courbe noire, après la ligne de séparation qui représente les révélations de Snowden). Au final, alors que la tendance initiale laissait prévoir un doublement du nombre de vues sur les articles concernés, celles-ci ont au contraire baissé de moitié !

Brusque diminution des consultations d'articles après les révélations des Snowden sur la surveillance du web par la NSA Brusque diminution des consultations d'articles après les révélations des Snowden sur la surveillance du web par la NSA

Cette étude est donc très utile pour quiconque veut argumenter sur les méfaits de la surveillance en ligne par les services de l'Etat. Elle a d'ailleurs été réalisée pour répondre aux critiques de la Cour Suprême des Etats-Unis, qui considérait jusqu'ici que l'existence du "chilling effect" (autocensure des citoyens) causé par la société de surveillance était purement spéculative.

L'ampleur constatée du phénomène est cependant surprenante, et devrait alarmer tout un chacun. Nos libertés sont clairement en danger, d'autant plus que cela s'inscrit dans un contexte mondial de réduction de la liberté de la presse et autres formes de censure et répression des citoyens, documentées et dénoncées régulièrement par les associations de défense des Droits de l'Homme.

Restons donc vigilants par rapport à toute nouvelle politique ou législation concernant la surveillance des citoyens. Et soyons conscients que les enjeux sont tout à fait concrets et immédiats, et nous concernent tous directement, même si on ne s'en rend pas compte.

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2769645

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.