En marche vers l'obésité ?

L'Assemblée Nationale refuse l'affichage du Nutri-Score dans la publicité ! Une décision en dépit du bon sens, de la science, et de l'intérêt public. Les conséquences sont lourdes, dans un contexte ou l'obésité et les maladies liées à l'alimentation sont pourtant reconnues comme un fléau national.

On a beau jeu de railler Trump avec son déni climatique... mais en France, on ne fait pas mieux : on est en plein déni nutritionnel !

Les études scientifiques ne laissent pourtant pas de doute : l'affichage nutritionnel des aliments, suivant un code clair, compréhensible par tous, sauve des vies, en combattant l'obésité et les multiples maladies liées aux mauvaises habitudes alimentaires.

Nutriscore Nutriscore

En particulier, l'intérêt du Nutriscore pour la santé publique est validé par la Recherche. C'est le travail de milliers de chercheurs, et aussi de très nombreux citoyens ayant participé aux études scientifiques, qui a permis d'établir cet outil précieux pour la santé publique, et de démontrer son efficacité. Car son utilité n'est pas simplement théorique, ça marche aussi en pratique ! Les études le prouvent. Cela, aucun scientifique ne le met en doute. Malheureusement, quand il s'agit de faire les lois, la science est encore et toujours laissée sur le banc de touche.

Rappelons brièvement le principe du nutri-score: par une note colorée de A à E, on donne au consommateur, en un seul coup d'oeil, une appréciation de la qualité nutritionnelle d'un produit. Cela n'a l'air de rien, mais ce sont des années de travail pour trouver le bon système, avec tous les compromis que cela suppose, la discrimination entre de nombreux systèmes possibles, et surtout la validation empirique de son efficacité. Ainsi que toute la communication nécessaire avec l'ensemble des parties prenantes...

 Quelques minutes dans l'hémicycle ont suffi pour envoyer balader tout ce travail.

Pourtant, cette fois-ci, les amendements proposés venaient des rangs même d'En Marche. Mais il a suffi qu'un ministre dise non, avançant des arguments fallacieux et incohérents (cfr. détails dans la pétition ci-dessous), pour que le texte soit rejeté. Cela témoigne hélas, semble-t-il, des dérives autoritaires de ce mouvement, où les députés ne se comportent plus, pour la plupart, que comme un troupeau bêlant à l'appel de son maître, incapable d'esprit critique ou d'indépendance face à l'exécutif et aux lobbies, véritables faiseurs de lois en sous-main.

L'objectif était pourtant modeste : aprés le rejet de l'obligation de faire apparaître le nutriscore sur tous les emballages alimentaires, il s'agissait cette fois-ci uniquement de le faire apparaître dans les publicités. Un minimum, semble-t-il. Bien moins radical que ce que l'on impose déjà aux vendeurs d'alcool et de tabac, par exemple. L'enjeu est pourtant le même : sauver des vies en limitant les incitations aux comportements destructeurs. Car ce ne sont pas les études qui manquent aujourd'hui sur les méfaits des consommations excessives de sucre, de mauvaises graisses, de sel... et le coût social et humain immense que les produits aux mauvaises qualité nutritionnelles nous imposent.

Combien défaillantes sont nos institutions, quand elles permettent à quelques-uns, sous l'emprise de la bêtise et de l'arrogance, de piétiner l'intelligence collective et des millions d'heures de travail de la société civile ? Quand la science est baillonnée face aux lobbys industriels ? Quand l'intérêt public trouve porte close devant les cabinets ministériels et des bancs vides à l'Assemblée Nationale ? 

Et, surtout, que nous reste-t-il comme moyens pour combattre ce mur politique, quand il met en péril la santé de nos proches ? Je n'ai malheureusement pas de réponse évidente à proposer pour l'instant, mis à part de signer la pétition soutenue par les équipes de l'étude Nutrinet-santé (laquelle a beaucoup oeuvré pour déterminer l'efficacité du Nutriscore notamment). C'est déjà un premier pas accessible à tous.

Pas question de se décourager en tout cas, le combat contre la bêtise humaine continue ;)

Voici le texte de la pétition pour plus de détails :

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-affichez-obligatoirement-le-nutriscore-sur-tous-les-supports-publicitaires-des-aliments

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.