Demodocos
acteur conteur
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 janv. 2011

Tunisie : entre l'internationale du cynisme et la prière

Demodocos
acteur conteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En Tunisie un spectacle vient de commencer, celui où une jeune nation canibalise sa jeunnesse en mal d'avenir et puis sursaut. La jeunesse aboit sa soif qu'en son nom le peuple reconnait. En réponse, l'Etat tunisien dégaine sa police et tue. Les spectateurs de cette tragédie méditerranéeenne sont les démocraties européennes qui au nom du droit des peuples à disposer d'eux-même, veulent se faire plus neutre que le silence : les affaires sont les affaires...

Coup de théâtre, Madame la Ministre française des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie tente de prendre à contrepieds cette posture de neutralité. Elle propose les services des la nation française, en vantant les compettences des forces de l'ordre en la matière, pour contenir la répression tunisienne, cela dans le plus pur respect du droit à manifester, comme si elle disait : "amis tunisiens manifestez et en même temps controlez vos mêmes manifestations, mais pour l'amour de Dieu, faites cela proprement, cachez le sang populaire que je ne saurais voir !"

Face à l'indignation que provoque les agissement d'une "Internationale du cynisme", dignes de républiques bananières, que faire ? Face au sang du peuple tunisien versé, que dire ? Etat français : ceci est ton sang... Le voile de la construction démocratique qui met notre sens de la solidarité à l'épreuve. Il se trouve, que la seule chose que votre serviteur soit en mesure de faire maintenant pour la Tunisie, la seule chose que je puisse trouver en gravant ces mots dans ma mémoire de personne qui vote, de ma place, c'est la prière : pour les morts, pour les vivants, pour les désespérés, les sacrifiés, les aveugles, les imbéciles, les sanguinaires, les avides, les optimistes, les combattants, les pacifistes, les religieux... Prière y a-t-il quelque chose de "mieux" à faire alors ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux