denis dupre
Enseignant chercheur, Université Grenoble
Abonné·e de Mediapart

38 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 sept. 2019

denis dupre
Enseignant chercheur, Université Grenoble
Abonné·e de Mediapart

Consommer et crever : files d’attente aux urgences et au supermarché

Tu veux acheter une bouteille de « pschitt », tu passes en caisse en 1 minute. Aux urgences tu vas attendre des heures. La réalité du monde que l’on a fabriqué se lit dans nos files d’attentes.

denis dupre
Enseignant chercheur, Université Grenoble
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tu as envie d’un pot de « sglurp » et d’une bouteille de « pschitt ». Au supermarché il y a cinq personnes devant toi. Une lumière rouge s’allume. Une caissière arrive. Et hop tu bifurques et passes immédiatement.

Tu as très mal à une dent. Peut-être trop de « pschitt » ces dernières années ? Ton dentiste ne peut te prendre avant une semaine. Heureusement ce n’est pas ta vision qui baisse, il faudrait attendre 6 mois.

Ta mère est partie aux urgences. Tu es inquiet. Tu t’y rends. On dirait la guerre. Dans le couloir, des brancards installés à la hâte, des perfusions accrochées à des clous de fortune plantés dans les murs.

 C’est un cauchemar ?

Non, c'est la réalité du monde que l’on a fabriqué et qui se lit dans nos files d’attentes.

A l’hôpital, il manque des postes et on ferme des lits. La ministre met six mois à  lâcher quelques millions pour quelques embauches. Parce qu’aux urgences il y a des morts : jeunes et vieux attendent des heures dans les couloirs. Si peu de moyens qu’une personne atteinte d'alzheimer et soignée pour un cancer a été retrouvée morte au bout de 15 jours dans une partie désaffectée d’un grand hôpital.

La caissière de supermarché a un contrat à temps partiel et doit assurer des astreintes pour venir dès qu’on l’appelle.

La réalité est cauchemar.  Une urgence de santé et il faut des jours pour voir quelqu’un. Par contre, pour acheter une connerie, c’est urgent : pour nous livrer en un jour, Amazon fait tourner des milliers de camions qui aggravent le problème climatique.

Pourquoi ne pas inverser les files d'attentes ? Attendre pour ralentir nos consommations. Et que les services d'urgences pour nous soigner soient nos urgences.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En France, une nouvelle menace plane sur Deliveroo
Déjà condamnée cette année, la plateforme de livraison de repas est à nouveau en « discussions » avec l’Urssaf, qui pourrait lui réclamer une ardoise potentiellement fatale. Le parquet de Paris étudie le versant pénal du dossier. L’entreprise a missionné Jean-François Copé et un administrateur judiciaire.
par Dan Israel
Journal
La COP biodiversité tentée par la marchandisation des écosystèmes
À la COP15 de la biodiversité de Montréal, qui s’ouvre le 7 décembre, les Nations unies pourraient promouvoir un mécanisme global de compensation des atteintes à la biodiversité par leur marchandisation. Un mécanisme illusoire et dangereux.
par Romaric Godin
Journal — Agriculture et alimentation
L’UE interdit l’importation de produits issus de la déforestation
Le Parlement européen et les États membres de l’Union européenne ont trouvé un accord dans la nuit de lundi à mardi pour interdire l’importation de plusieurs produits, comme le cacao, le café ou le soja, lorsqu’ils contribuent à la déforestation.
par La rédaction de Mediapart avec AFP
Journal
YouTube songe à sanctionner les vidéastes accusés de viol
Après l’ouverture d’enquêtes préliminaires pour viol visant deux célèbres créateurs de contenus, Norman et Léo Grasset, YouTube n’exclut pas de « prendre des mesures » pour sanctionner des comportements qui auraient eu cours en dehors de la plateforme.
par Yunnes Abzouz

La sélection du Club

Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar
Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere