Aéroport de Paris bradé – crise de foi publique

Mais alors pourquoi privatiser l'aéroport de Paris juste au moment où son PDG, ancien haut commis de l'état, affirme haut et fort que les bénéfices vont flamber dans les années à venir ?

Jeu des 7 erreurs.

adp adp

  1. Si il y a du potentiel en bourse c’est que l’Aéroport de Paris est en train d’être bradé par l’état.
  2. Les entreprises peuvent attaquer les états qui les contraignent et les conduisent à manquer des profits futurs.
  3. Puisque l’état ne propose pas les actions au grand public c’est qu’il les réserve « aux copains ».
  4. Le PDG d’ADP est Augustin de Romanet de Beaune. Il a été directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations du 8 mars 2007 au 7 mars 2012 et comme cela est dit sur le wikipedia anglais « and held many government positions between 1986 and 2006 ».
  5. La devise de la Caisse des Dépôts et Consignations est « foi publique »

Avez-vous trouvé les 7 erreurs ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.