FMI, monarchie, même combat ?

1789 : Le peuple de France signifie la fin des règles de gouvernance aberrantes que la monarchie entend imposer aux citoyens, de France et d'Europe. Se rebellant, le peuple se soulève et renverse la table.

La Démocratie guidant l'Europe? La Démocratie guidant l'Europe?
1789 : Le peuple de France signifie la fin des règles de gouvernance aberrantes que la monarchie entend imposer aux citoyens, de France et d'Europe. Se rebellant, le peuple se soulève et renverse la table. Pendant les années qui suivirent, les monarchies d’Europe cernent le France, vont lui faire la guerre, chercher à l’écrouler à tout prix. Et phagocyte d’elle-même, la monarchie, sous les traits du successeur potentiel de Louis XVI,  ira jusqu’à jouer l’excitation des fureurs populaires pour l’amener à décapiter le roi actuel, dans l’espoir  de prendre sa place. Ce qui sera fait…pour un court moment, car le peuple de France ne se fera pas avoir deux fois…

2015 : Le peuple de Grèce (et d'Europe), cerné par les représentants actifs de la pensée financière et ultralibérale déguisés en « Institutions » menées par le FMI, signifie la fin de l’application aberrantes de règles de gouvernance délirantes ("au nom de l’Economie on peut tuer un peuple"). Sans couper de tête ou prendre de Bastille, le peuple grec élit démocratiquement un parti politique. Mais phagocyte d’elle-même, la pensée ultralibérale persiste et démontre sa folle inconscience et, ne pouvant faire emprisonner les mécréants, cherche à convaincre le peuple grec qu’un « Oui » au prochain référendum est la seule réponse à apporter au problème…qu’elle a créé.

Il ne tient qu’à nous, peuples d’Europe, que la Grèce se libère, et nous libère de ce joug débilitant de la financiarisation à outrance de nos existences! Quand allons-nous nous faire entendre!

PS : le montage photographique n'est pas très abouti, mais c'est l'idée...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.