Crimée et Mayotte

j'aimerais rappeler à nos CHERS élus que ce qu'ils trouvent inacceptable en Crimée, la France l'a déjà fait aux Comores !

en 1974, un référendum organisé aux Comores a conclu que les comoriens voulaient obtenir leur indépendance, à la majorité des voix sur l'ensemble des 4 iles (Grande Comore, Anjouan, Mohéli et Mayotte)

mais il se trouve que sur la seule ile de Mayotte, la majorité était en faveur du maintien dans le giron français, elle est donc restée française pour des intérêts "stratégiques"...

la France est depuis 40 aus condamnée par l'ONU pour occupation illégale de cette ile, et pourtant c'est maintenant un département français !

alors que la Crimée, russe à l'époque, a été "offerte" à l'Ukraine par un président soviétique sans demander l'avis de la population: pourquoi cette population n'aurait-elle pas le droit, si elle le souhaite, de redevenir russe ?

balayons donc devant notre porte avant de s'offusquer de ce qu'il se passe là-bas ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.