Les projets d'aménagement ne doivent pas se faire au détriment de la population

Les périodes de canicule de cet été que nous avons vécues en France viennent  nous rappeler au sens des responsabilités, pour les années qui viennent, sur les urgences de la transition écologique. A l’échelle du local, la Municipalité continue de poser les jalons d’une politique volontariste en faveur d’une amélioration de la qualité de l’air et de la préservation de l’environnement.

L’ouverture en juillet dernier d’un nouvel espace vert baptisé Josette et Maurice Audin, situé sur les berges du canal à Aubervilliers près du centre commercial Le Millénaire, concrétise cette ambition.
Conçu pour être un lieu de détente, avec son jardin, ses airs de jeux et ses vergers partagés, cet aménagement permet d'offrir un cadre de vie agréable aux Albertivillariennes et Albertivillariens.

Aujourd’hui, la réflexion sur les grands projets de transport et d’aménagement se poursuit et se concrétise à l’instar du futur chantier du Fort d’Aubervilliers.

Pour autant, les chantiers d’envergure ne doivent pas se faire au détriment de la population et de la protection de l’environnement.

Aussi, lorsque la Société du Grand Paris (SGP) avait envisagé une coupe d’arbres dans le square de la Maladrerie, dans le cadre la construction de la ligne 15 du Grand Paris Express, j’ai décidé de prendre un arrêté qui vise à interdire leur abattage.

Lorsque le tracé du prolongement du Tramway 8 est soumis à consultation des Albertivillariennes et Albertivillariens mais que, dans un même temps, IDF Mobilités n’envisage pas de desservir le quartier du Pressensé via une station dédiée, il est légitime pour les usagères et usagers de se mobiliser.

Lorsqu’une entreprise industrielle à fort rendement souhaite se développer davantage au cœur d’une zone d’habitation dense, il est de ma responsabilité de protéger la population, notamment les enfants, en veillant au respect des normes environnementales et de sécurité.

Enfin, lorsque le Gouvernement prévoit la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) qui fait courir des risques sur la santé des Séquano-dyonisiens, la Municipalité s’engage dans la campagne de sensibilisation et de mobilisation des électrices et électeurs afin de les inviter à signer la pétition en faveur du référendum d’initiative citoyenne (RIC).

De grands projets structurent notre territoire et confèrent à notre ville un rayonnement départemental et métropolitain.

Peu de communes peuvent se vanter de se doter, en cette rentrée 2019, de trois importants établissements. 

Le 6e collège Gisèle Halimi et le 7e collège intercommunal avec Saint-Denis, Miriam Makeba, ont ouvert leurs portes pour accueillir dignement des centaines de collégiennes et collégiens.

Le Campus Condorcet, pôle universitaire à dimensions européenne et internationale dédié aux sciences sociales et humaines, qualifié de Harvard à la française, s’apprête à accueillir les étudiantes et étudiants, chercheuses et chercheurs.

Vous l’aurez compris, Aubervilliers, ville d’avenir, incarne bien ce qu’elle est, une des plus grandes villes de la métropole parisienne.

De cela elle peut être fière de s’appuyer sur le dynamisme des Albertivillariennes et Albertivillariens qui continueront à accompagner durablement son développement.

Elle peut également compter sur ma combativité et mon engagement au service des intérêts collectifs. 

Belle rentrée à toutes et tous !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.