Désobéissance Ecolo Paris
Ecologie sans transition !
Abonné·e de Mediapart

32 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 juil. 2019

Désobéissance Ecolo Paris
Ecologie sans transition !
Abonné·e de Mediapart

#Newsletter 7: semaine du 28 juillet au 4 août

Au menu de cette dernière semaine de juillet: conséquences dramatiques du réchauffement climatique en tout genre, des pistes de réflexions pour une écologie radicale anticapitaliste, dévoilement du fonctionnement de la Bascule et un retour sur les actions passées et à venir en Île-de-France.

Désobéissance Ecolo Paris
Ecologie sans transition !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

-Réchauffement climatique-
Même si les capitalistes responsables du changement climatique et leur défenseurs.euses (cf Sylvie Brunel) cherchent à nous faire croire le contraire, les conséquences de ce réchauffement sont et seront délétères. toutes
https://www.politis.fr/…/climat-le-gulf-stream-est-en-tra…/…

https://www.lemonde.fr/…/la-quasi-totalite-de-la-planete-vi…

-

Avec les vagues de canicules successives, le réchauffement climatique s'impose comme une réalité palpable et angoissantes.
https://reporterre.net/Le-changement-climatique-n-est-plus-…

-

"Le réchauffement est une bénédiction pour la Russie, le Groenland, l'Alaska, le Canada..." Sylvie Brunel nous offre, avec la grossièreté de ses positions, un formidable résumé de la vision qu'ont les capitalistes des désastres qu'ils ont causés : ils y voient une opportunité supplémentaire de dégager des profits. 
"Mieux vaut aider l'Africain ou l'Asiatique pauvres à se développer que financer des milices armées pour protéger les éléphants et les tigres". En opposant les pauvres et l'écologie, elle essaye d'occulter, sans succès, que c'est la même cause - le capitalisme - qui produit l'asservissement humain et les désastres écologiques. 
https://www.lemonde.fr/…/sylvie-brunel-le-changement-climat…

-Réflexions pour le mouvement écolo-

Devant la catastrophe écologique, de plus en plus d’écologistes de salon appellent à renoncer : renoncer à prendre l’avion, renoncer à la viande, renoncer aux douches longues, etc. Pour nous, cette écologie du renoncement ressemble un peu trop à de la résignation. Au fond, on ne renonce qu’à ce qu’on aime ; mais aime-t-on vraiment ce monde et le « mode de vie » qu’il nous impose, auquel on nous enjoint si vivement de renoncer ? Ne faudrait-il pas plutôt le renverser et le transformer ? a lire sur Grozeille
https://grozeille.co/nous-ne-renoncerons-a-rien/…

-

L'écologie mainstream se borne à multiplier les appels d'urgences pour pousser les responsables politiques à agir. A quoi bon demander à celleux qui sont responsables des problèmes de les régler? Rejoignons plutôt les ZAD, les ronds-points et les espaces où la lutte se joue vraiment!
https://theconversation.com/crise-environnementale-pourquoi…

-

La collapsologie et les thèses de l'effondrement connaissent un succès grandissant mais permettent-elles d'appréhender dans son intégralité les crises écologiques et sociales? Permettent-elles vraiment de construire un imaginaire mobilisateur de lutte ou est-ce le renouveau de pensées millénaristes d'effondrement s de sociétés?
https://www.lemonde.fr/…/jean-baptiste-fressoz-depuis-la-ge…

-

La Bascule et L'An Zéro n zéro: une écologie de facade-
Et si les leaders autoproclamé·e·s de l’écologie clarifiaient leur position ? Dans l’état actuel de la Terre et des sociétés, et après les échecs d'une écologie d'accompagnement de l'ordre politique et économique existant, est-il possible de faire confiance à une association dont le fondateur montre clairement son accointance avec le capitalisme, en acceptant notamment pour son projet "Fermes d'avenir" des financements et sponsorings d'entreprises et banques aussi écolo que Veolia et la BPCE (investisseurs mondiaux dans les centrales à charbon et dans les entreprises d’extraction).
https://blogs.mediapart.fr/…/l-zero-de-lecologie-macroniste…

https://reporterre.net/L-association-La-Bascule-instrument-…

-Actions-

Le vendredi 2 août prochain, Youth for climate Versailles appelle toutes et tous à rejoindre une action de blocage non-violente sur un lieu versaillais, contre la surproduction et les atteintes à l'environnement. Pour les rejoindre, n'hésitez pas à vous inscrire sur cet événement !
https://www.facebook.com/events/461815031320131/

-

Action de ralentissement du périphérique parisien de la part d' Extinction Rebellion France qui préfigure les futurs actions lors de la semaine de Rébellion.
https://www.youtube.com/watch?v=zvinCP80r-Q

-

Rendez vous un dimanches sur deux au triangle de Gonesse contre la destruction de terre agricole francilienne au profit d'un grand centre commercial : 
https://www.facebook.com/events/927105380963957
Avec Non à Europa City, Un autre projet est possible

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza