" Et si..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Battements de cils, battement de plumes

les yeux dans les ailes

papillons des villes, papillons des champs

il faut gagner ou perdre sa vie

rester attentif

ne pas trop bouger sur son siège

c'est le maitre qui l'a dit

il faut gagner ou perdre sa vie

et l'Eure ou se jette l'Eure ?

dans le temps, dans la Seine

aujourd'hui je ne sais plus

la télé ne l'a pas dit

une rivière, un fleuve,

la mer

c'est de l'eau très sale

je ne l'ai pas vu

mais la télé l'a dit

il faut gagner ou perdre sa vie

c'est papa c'est maman qui l'on dit

Et liberté, égalité, fraternité, c'est la devise de...

un oiseau sur la tête vole par la grande fenêtre ouverte

se pose sur l'épaule du maitre

et lui chante à l'oreille

tout ce qu'il a vu

et les enfants crient, c'est la devise des oiseaux

un mulot sorti de sous le tableau

en toute hâte escalada le bureau

grimpa près de l'oiseau

et l'embrassa tout de go

le maitre chargé de ses hôtes

se leva

contourna son bureau

s'assis sur l'angle de l'estrade

une larme de soleil dans les yeux

éther de cet antique élément.

Et les enfants virent les yeux grands

les rivières, les fleuves

se jetant dans l'océan

sous le soleil, le rire des oiseaux

il faut gagner ou perdre sa vie.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.