" Oubli..."

 

 

 

 

Chaine d'airain tous ces délices

que je suces jusque dans le calice

accoquiné de je ne sais quel malice

accompagné de mes yeux complices

sans sens factices

Bacchus et Marie Jeanne m'accomplisse

au tourbillon des vérités iniques

n'est ce pas Carthage l'unique

Maintenant la corne devenue corbeille

s'est retirée pleine de ses abeilles

ne laissant aux corneilles

qu'une poubelle vermeille

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.