" Maintenant..."

 

Après son ombre je cavalcade suave et blonde elle pétarade plein phare le sourire en charade vers son apparition je parade moue conique croupe insinuante asymétrique et enivrante l'œil gourmand les lèvres concupiscentes s'offrent des promesses envoutantes Et comme à la chapelle romaine le doigt à la délicate attache serpente long , la pomme hautaine enserre la nuque souveraine engendre le plaisir à son désir toi là! soit maintenant mon fakir

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.