Socialement vôtre

J'espère que personne n'est allergique aux rimes... en voici quelques unes sorties de mon exaspération à la suite de la lecture d'un article du Monde Diplomatique intitulé L'aire de la finance autoritaire. Je vibrais de pouvoir les partager...

Socialement vôtre

 

Je n'ai pas encore appris la Géométrie riemannienne,
Je suis bâtard, métis et schizophrène, qu'à cela ne tienne.
C'est par une nuit moderne de l'an 2021
Que sur ma liseuse Amazon livrée par un Éthiopien
Je me penchais sans scrupule et loin de ma Bohémienne.

Covid-19 était partout, mais le business continuait,
Surtout à Singapour et chez les Torys et leurs valets.
J'eus soudain l'impression de me retrouver siècles en arrière,
D'avoir à faire à un baveux papy dans sa royale chair
Fumant des barreaux de chaise, maître du monde à gros traits.

Liberté de te spolier
Liberté, ma prostituée
Et quand tout sera privé,
Tu jetteras encore les dés
Encore un peu plus blindé
Main invisible et gantée
Main du Mal, manucurée
Tabloïds très putassiers
Pour mégères et poivrots
Imperméables à la guerre
Maintenant qu'ils ont la 5g…

Le refrain est un chouilla long, mais tes canines itou.
Vampire ex cathedra Rouletabille du chiffre et des sous.
Maintenant je peux rimer comme je l'entends mais pas fou…
J'envoie ma chanson au Monde Diplo. Ou, ou, ou…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.