Manuel Valls va-t-il remercier ses électeurs français depuis Barcelone ?

Valse à 100 000 temps à Barcelone ? Le retour sous les lampions...

On s’est beaucoup gaussé en France sur les mésaventures de Jean Vincent Placé et de son ambition supposée, mais je n’ai pas pour habitude de tirer sur une ambulance (au passage, j’ai trouvé sur les réseaux sociaux l’acharnement contre cet homme inadmissible). Manuel Valls n’est pas dans une ambulance, il serait plutôt dans une fusée de droite qui aurait pour ambition de le propulser à la mairie de Barcelone. Pourtant à Barcelone il y a une maire très efficace et de gauche : Ada Colau Ballano . Jeune et compétente, elle fut la fondatrice et porte-parole de la Plateforme des victimes du crédit hypothécaire, une association militant pour le droit au logement. Pour ma part, en tant que citoyen français, c’est-à-dire citoyen d’un pays qui a accueilli le réfugié (de luxe) Valls, celui-là même qui n’était pas tendre avec les migrants lorsqu’il en avait le pouvoir, pouvoir du petit chef qui peut taper du poing sur la table en levant le menton… donc pour ma part, en tant que citoyen français je m’interroge : Monsieur Valls fait-il campagne en Espagne (il en a tout à fait le droit, mais…) avec l’argent de ses indemnités de parlementaires français ? Monsieur Valls envisage-t-il dans les plus brefs délais de démissionner de son poste très lucratif de député ? Comment Monsieur Valls peut-il faire campagne à Barcelone tout en siégeant à Paris pour le compte de ses électeurs ? Après un an de législature, il est vrai qu’il serait le député du groupe LREM le moins présent aux votes de l’Assemblée (5 % en moyenne), va-t-il remercier celles et ceux qui l’ont suivi et élu ? Je ne crois pas. Je pense que M. Valls est un piètre politique sans éducation. Enfin si, question éducation, je vous le donne en mille : il sera pour quelques semaines professeur à l’École supérieure d’administration et de direction d’entreprises de Barcelone au titre de professeur du cours « Processus migratoires et géographie urbaine » ! Défense de rire !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.