Guyane, on fait le point sur les principaux protagonistes (sans arrières pensées)

Il nous a paru intéressant, au terme de plus d’un mois de crise en Guyane, de faire un petit état des lieux. Malheureusement, cette liste est loin d’être exhaustive. Ceci au moment où des gens non mandatés par les citoyens s’apprêtent à bloquer toute la Guyane. Même pour… les piétons ! Pour les chiens et les chats, on attend des précisions de la part de Jésus Goudet...

Les révoltés du bar du Commerce

Côté élus :

Georges Patient (parlementaire) : élu depuis 1989, héritier de son papa.

Antoine Karam (parlementaire) : fonctionnaire (EN), élu depuis 1977.

Gabriel Serville (parlementaire) : fonctionnaire (EN), entré en politique en 2004, élu depuis 2008.

Léon Bertrand (ancien ministre, ancien parlementaire, maire) : fonctionnaire (EN), élu depuis 1983 (condamné à 3 ans de prison),

Chantal Berthelot (parlementaire) : « agricultrice », mais présidente du Centre de gestion et d’économie rurale de Guyane de 1985 à 1998, Membre du Conseil économique et social de 1999 à 2004, élue depuis 1998 avec entre-temps un petit tour chez Sarkozy. Se dit de gauche !

Rodolphe Alexandre (actuel président de la Collectivité), fonctionnaire (de la politique) directeur de cabinet au Conseil général de la Guyanede1983 à 1988, élu depuis 1988. Comme Chantal Berthelot passe son temps à naviguer entre la droite et la gauche en fonction de ses intérêts.

Et on ne compte plus les maires et conseillers municipaux guyanais issus de la fonction publique et élus de très longue date ! Comme les maires de Saint-Georges et Sinnamary recadrés par la Cour des comptes...

Côté collectifs :

Davy Rimane : EDF

Olivier Goudet : fonctionnaire territorial

Mickaël Mancée : policier en dispo

Les autres leaders:

Bertrand Moukin, repris de justice (trafic de faux visas, faux et usage de faux, escroquerie envers les plus faibles)

Gauthier Horth, repris de justice (orpaillage clandestin et travail dissimulé)

José Mariéma, repris de justice (immigration clandestine, « faux papas chinois)

Les associés (d’un temps)

Léon Bertrand (n’en jetez plus ! encore lui...), ancien ministre, toujours maire de Saint-Laurent-du-Maroni ! Rappelons que la corruption se fait toujours aux dépens du peuple !

Jean-Paul Lepelletier, repris de justice (corruption)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.