Taxe carbone et inegalité des Français (CCE)

J'entends depuis plusieurs mois de débat sur la taxe carbone parler de ces pauvres Français contraints de prendre leur voiture pour se rendre au travail et auxquels la taxe carbone ne doit pas s'appliquer, ou alors moins qu'aux autres ...

J'entends depuis plusieurs mois de débat sur la taxe carbone parler de ces pauvres Français contraints de prendre leur voiture pour se rendre au travail et auxquels la taxe carbone ne doit pas s'appliquer, ou alors moins qu'aux autres ...

 

http://www.mediapart.fr/journal/france/280709/la-taxe-carbone-promesse-deja-decue

 

Mais qu'est ce que cela signifie ? Le but de la taxe n'est-elle pas d'appliquer une sorte de principe polueur payeurs ? C'est un premier axe de vue, maintenant j'aimerai que l'on en considere un second, les Français qui habitent loin de leur travail, pour beaucoup (et il est vrai que l'on trouveras toujours des contre-exemples) font un choix de vie : il est clair qu'en habitant à 50 km d'une ville, en pleine campagne, ils ne trouveront pas de solution pietonne. Ils profitent alors de prix d'immobilier plus attractif et de ce fait, ont, par le passé, réalisé un économie conséquente vis à vis des citadins. A partir du moment où ce choix s'est fait en leur âme et conscience (et c'est le cas car les coûts de transport ont toujours été inclus dans leur calculs) il n'y a aucune raison de les exonérer et de ne pas appliquer le principe de polueur payeur.

 

D'autes font le choix de la proximité et se rendent au travail à pied, ceci à un cout, celui du mettre carré, chacun fera son équation de la façon dont il l'entend mais ce doit être dans la plus pure egalité. Car si l'on va dans cette direction, alors pourquoi ne pas mettre en place de dérogation pour les personnes ayant un appartement chauffé au fioul, la contrainte et la charge associée sont en général du meme odre que pour les campagnards un choix economique à la base : un immeuble ancien est moins onéreux qu'un immeuble récent et les bas/moyen salaires sont contrains d'acquerir des bien anciens.

 

Chacun trouveras une bonne raison de ne pas payer et de ce déculpabiliser. Mais la situation à résoudre est une affaire de tous, on y va ou non mais si on y va ce doit être tous ensemble. Maintenant que chacun paye à la mesure de ses moyens est autre chose et n'a rien à voir avec le lieu que l'on habite.

 

Enfin, lorsque Mediapart me rappele que l'electorat de droite vit plus souvent à la campagne .... les choses s'eclairsissent sans doute un peu.

 

Ajout du 2/09/2009 - Médiapart publie cet article (http://www.mediapart.fr/journal/france/020909/la-taxe-carbone-une-injustice-sociale-c-est-vite-dit) qui avec des éléments factuels chiffré traduit beaucoup mieux que moi le fond de ma pensée... merci à eux.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.