Djil
Abonné·e de Mediapart

116 Billets

1 Éditions

Billet de blog 3 janv. 2013

Djil
Abonné·e de Mediapart

Bienvenu aux travaux du Groupe ONU, Paris XIV

Djil
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'objet de ce blog est de préciser les contours des travaux futurs du ''Groupe ONU, Paris XIV'', en ouvrant le débat à d'autres personnes ressources pouvant s'intéresser et contribuer à cette réflexion. Les contributions restent ouvertes à des points de vue qui peuvent être convergeants autour d'une vision partagée : la nécessité de promouvoir un autre monde, moins aveuglé par l'obscurantisme régnant, plus juste, plus pacifié, sans oligarchies dominantes, sans personnes ou entités hors la loi !

Les travaux partent d'un constat sur l'état de la mondialisation devenue une réalité incontournable, avec ses inconvénients reconnus mais également des potentialités exploitables avérées, notamment en matière de promotion de concepts porteurs comme celui des biens communs à l'échelle mondiale.Les relations humaines se sont mondialisées dans tous les domaines financiers, commerciaux, culturels et autres. Les progrès des nouvelles technologies de l'information et de la communication qui sont devenus de plus en plus accessibles aux citoyens du ''Village planétaire'', n'ont pas pour autant éclairci l'opacité dans les dynamiques en cours de construction des rapports de force et de domination à l'ère de la mondialisation, en des formes nouvelles de financiarisation et de marchandisation outrancières des transactions humaines. Au contraire, cela rend les lieux de pouvoirs plus abstraits, plus distants. Cela réduit davantage les capacités et moyens des citoyens, de peser sur les décisions d'importance, alors que la volonté conjuguée des puissances dominantes et des maîtres de la finance et de l’économie d’imposer le discours unique de l‘économie de marché, crée une situation de crise systémique dans ses multiples manifestations à l'échelle locale comme à l'échelle mondiale.

Au niveau de institutions : depuis les travaux sur notre ouvrage sur l'ONU, des interrogations persistent et se renforcent quant à l'inefficience du statut actuel de l'ONU et à sa capacité à répondre aux exigences de l'heure et aux préoccupations des peuples. Le monde unipolaire, né de l’effondrement de l’Union Soviétique, ne triomphe que depuis une durée historique très courte, deux décennies à peine. Un nouveau monde multipolaire se profile dont les BRICS sont une expression, mais cette multipolarisation ne conteste en rien, si elle ne renforce pas, l’hégémonie idéologique néo-libérale.

au niveau des Etats dont le pouvoir se délite au profit des sociétés transnationales et autres oligarchies régnantes, les modifications dans les rapports de forces prévalant dans les relations internationales ne cessent de s'accélérer dans un contexte de basculement des systèmes d'orientation, de direction, de gestion et de suivi/évaluation de l'évolution du monde. Les accords obtenus lors des travaux de Conventions, de Sommets, de rencontres internationales, aussi coûteuses qu’inutiles, se multiplient, parfois se contredisent et souvent restent sans effet !.

Le Droit international porte encore les vestiges du poids prépondérant des Etats puissants qui ont façonné, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, les rapports de force, à leur profit, et qui aujourd'hui essaient de freiner et récupèrent toutes les initiatives de modification et de remise en cause de ces rapports.

Les peuples, les citoyens, les élites, ne sont pas tous à un niveau satisfaisant d'inter-réaction aux actes posés par les Etats, les multinationales et autres lobbys partisans.

Pour ne pas rester dans la réflexion théorique, des efforts seront déployés pour produire des propositions concrètes, opérationnelles et volontaristes, s'inscrivant le cas échéant dans une initiative de préparation d'un ''Bandung des peuples'', initiative que nous pourrions présenter notamment lors du prochain Sommet Mondial Social de fin mars en Tunisie.

Nous vous invitons à prendre part à nos réflexions et propositions.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte