Première française - Un exilio, película familiar, de Juan Francisco Urrusti Alonso

Juan Francisco Urrusti Alonso vient présenter Un exilio, película familiar (primé lors du Festival International de Cinéma de Guadalajara, Mexique), pendant le festival DOC-Cévennes, pour le 78e anniversaire, jour pour jour, des républicains fuyant Franco en direction du Mexique.

Un exilio: película familiar trailer © IMCINE

La possibilité de programmer ce film dans le festival est le résultat d'une collaboration avec David Bravo du festival de Leon et distributeur indépendant (Esperanza), et d'un partenariat avec le Ministère des affaires étrangères et du développement international. 

UN EXILIO, PELICULA FAMILIAR / Juan Francisco Urrusti Alonso 
Jeudi 25 Mai - 17H30 / Foyer, Lasalle & Lundi 22 Mai - 19H45 / Cinéma Diagonal, Montpellier - En présence du réalisateur

2017 | 2h04mn | Mexique | Juan Francisco Urrusti Alonso, IMCINE

Le 25 mai 1939, fuyant Franco et ses hommes, 1599 républicains espagnols quittent le port de Sète à bord du Sinaïa, navire français affrété par les Anglais. Ils arrivent quelques semaines plus tard à Veracruz au Mexique où le président Lazaro Cardenas les accueille à bras ouverts. Parmi eux, les quatre grands-parents Juan Francisco Urrusti. Le réalisateur mexicain est resté fasciné, depuis son enfance, par les films familiaux et les images documentaires. Avant même de posséder une caméra, alors qu’il était encore très jeune, il s’est procuré un enregistreur vocal pour recueillir sur bande magnétique les différents témoignages de ses grandsparents. Des années plus tard, pour les besoins de ce film, il ressort ces enregistrements et les entremêle avec plusieurs entretiens de ses parents, de sa tante mais aussi de différents exilés ou descendants d’exilés. Il remonte alors dans sa généalogie jusqu’à ses arrière grands-parents, et parvient ainsi à couvrir une période historique allant du règne d’Alfonse XIII jusqu’au Mexique et à l’Espagne de nos jours. Revenant sur la perception qu’ont ces réfugiés (et descendants de réfugiés) des évènements marquants de la guerre civile espagnole et de la seconde guerre mondiale, il parvient à mettre en lumière des faits parfois oubliés ou omis dans les manuels d’Histoire.

Plus qu’un documentaire familial, Un Exilio est un véritable témoignage historique retraçant le parcours incroyable des hommes et femmes, ayant quitté l’Espagne durant la guerre civile des années 30. Le diffuser en ce 25 mai 2017 à Lasalle est donc pour Doc-Cévennes l’occasion de commémorer le 78e anniversaire du départ du Sinaïa, et rendre ainsi hommage à ceux qui, refusant de se soumettre à la dictature d’extrême droite que représentait Franco, ont été contraints de quitter leur patrie pour commencer une vie nouvelle au Mexique.

Kévin Bordus

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.