interlude : les ambulancier(e)s ont malodos

NORMAL, c'est des intellectuel(le)s, pardon, des SOIGNANT(E)S

salut mes coco(tte)s d'amour  embarassed je vous mets le chapeau d'un article du " quotidien du médecin " (suis pas abonnée à ce torchon wink) : super, c'est officiel - les brancardier(e)s sont donc des médecins aussi, en plus d'être des " soignant(e)s " à la base ! ⇒ la médecine, c'est facile ... et si fascinant ! ... après la levée violation obligatoire du secret médical en discussion à l'assemblée pour soi-disant " protéger les victimes de violences conjugales "  tongue-out voilà-t'y pas que les brancardiers  kiss veulent/pourraient assister aux consultations mieux qu'à     la télé  oui c'est fou, déjà qu'ils soignent tellement les malades leur apparence  ... n'importe ouate  je le crois pas après, ça va encore parler de la " souffrance/ l'épuisement des soignants " undecided

gif-ambulance-chants-11-7-18

Téléconsultation : des ambulanciers sur les rangs  

Après les pharmaciens, les ambulanciers souhaitent investir le champ de la télémédecine. Dans le Pas-de-Calais, un groupement de paramédicaux prépare le projet Ambudok, qui propose de soigner à domicile les patients isolés et dépourvus de médecin.

Le groupement ambulancier du Grand Nord, basé à Saint-Omer (Pas-de-Calais) monte actuellement Ambudok, un projet de téléconsultation original dans lequel des ambulanciers interviendraient à domicile pour accompagner les patients lors d'une téléconsultation. " Ce n'est pas forcément connu, estime Christophe Sylvie, son directeur, mais les ambulanciers font partie de la chaîne de soins ". Selon lui, ils ont toute leur place dans la coordination des soins de ville en général et dans le développement de la téléconsultation en particulier.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

... rien que dans mon cas perso je me disais bien que des mecs  kiss qui visitaient chez moi/faisaient les tours des proprios quand j'avais de grosses urgences - qui arrivent     des lustres après, se phouttent de ta gueulle, incapables de sortir le brancard  cry qui        te reluquent te démerdrer grimper sans aide dans le camion et déchirent l'enveloppe du confrère qui t'envoie à l'hosto pour lire son courrier ça pouvait être que des toubibs  innocent → j'ai déjà écrit pas mal de billets sur ces lumières bleues, n'insistons pas  undecided  impressionnant comme toulemonde et n'importe qui veut jouer aux Docteurs, quand même  tongue-out

je sais pas jusqu'où on va comme ça, mais on y va  laughing 

ambulance-hosto-11-5-18

(et une « société » connectée ⇒ donc intelligente, qu'on vous dit !!!)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.