suite de moments récréatifs avec le chirurgien macho (... quasi un pléonasme)

donc ce boucher je m'excuse encore une fois pour toutes les fois où j'insulterai la profession de boucher(e)-charcutier(e), infiniment noble en regard de ce que faisait ce type  undecided était redouté dans tout l'établissement pour sa " maladresse " " verbale " aussi, c'est-à-dire en fort et clair ses hurlements de cochon chaque fois qu'il approchait d'une nana à moins de un kilomètre  surprised      de la prouesse d'être boucher et cochon à la fois  laughing mais évidemment, en bon paranoïaque énamouré de façon refoulée, mais systématique, de la gent uniquement masculine elle pourvue  d'un accessoire interjambier la rendant forte & puissante - selon Ses vues, se mettait à minauder comme une jeune fille en fleurs toute tremblotante chaque fois qu'en présence d'un mâle collègue" fut-il " aussi veule et incompétent que Lui-même - s'il y arrivait  wink

cul-doigts-5-2-18

... c'est donc ainsi que ça fonctionne : les mecs  kiss - même donc " travaillant " comme des solanacées  undecided et racontant/beuglant n'importe ouate pour continuer à rouler des mécaniques, se cons-fortent entre eux dans leur " statut " de patriarches, les postes  money-mouthles plus pépères leur étant de fait réservés  wink et en plus en face les nanas s'écrasant mollement devant leur pseudo-supériorité, ont pas beaucoup de mal ces grands mâles blancs    à passer pour des chefsnotamment l'immense troupeau des infirmières  kiss à qui il restera aussi quand même la foule encore plus nombreuse des hospitalisé(e)s pour se défouler dessus de leur(s) frustration(s), qui ne pigent que béatrice à la médecine ni aux traitements - moins il y en a plus elles sont contentes et pourront se con-sacrer à leurs protocoles, en bonnes maîtresses de la Maison, et cafés assaisonnés de gorgées chaudes de ragots si féminins  kiss - s'écrasent toujours devant les Docteurs mâles même les plus nuls, donc : rendez-vous compte, le type a été nommé Chef, donc ça ne peut être qu'un chef, et puisqu'il affirme des trucs en gueullant, c'est qu'Il a raison, puisque c'est Le Chef   wink et que c'est UN Docteur et donc un Homme, un vrai  laughing ⇒ on se rapproche du chirurgien qui savait pas prescrire un doliprane®,      donc opérait comme un cochon, hurlait hystériquement sur les malades et se mettait à trembler amoureusement embarassedde partout devant le moindre con-frère, pour cracher sa haine des nanas dès qu'il apercevait zum Beispiel l'ombre      de l'anesthésiste, elle (ouf !) hyper-compétente et qui rattrapait la majorité de ses massacres au bloc opératoire  wink

harcelement-6-3-17

je me rappelle d'un samedi midi aux urgences, pour commencer le WE on avait reçu un cycliste qui en pleine course avait pété un câble, vraiment, personne de ses copains qui l'avaient amené ne le reconnaissoit  surprised → je bossais pour une fois avec un " copain "   kissinterne qui renâclait pas à la tâche et avait du pif, un rare mec pas soutenu par sa famille et qui avait payé lui-même ses études en bossant l'été comme infirmier aussi, et pour une fois moins macho que les autres, bref qui exceptionnellement vraiment bossait avec moi  wink⇒ on s'est regardés, les " délires " soudains en plein effort il faut penser à une hémorragie méningée, ou à un trouble métabolique grave genre hypoglycémie profonde - mais sinon en troisième à une méningite et sinon à quasi tout le reste genre grave (AVC etc.) ... bref le sportif souffrait beaucoup, évidemment, il était très agité et incohérent, et agressif aussi (rappelez-vous quand vous faites de petites hypos, on est de mauvais poil, alors imaginez une grosse  surprised ...) → comme mon poteau était inquiet aussi, ça a évité que tout le personnel  kiss des urges se moque du pauvre mec qu'ils/elles appellent les copains/pines  kiss des autres étages pour venir profiter du spectacle etc. mais il restait difficile à contenir, et c'est ce moment-là, où on essayait de convaincre le patient pas patient du tout de se laisser faire faire quelques examens, que le chir  kiss dont je vous parle, le parano macho violent, a choisi de passer par les urgences pour montrer à toulmonde triomphalement comment il rentrait chez lui, vous imaginez, tortillant du cucul et menton en avant pour montrer Sa mâle supériorité sur toutes choses  undecided - surtout que dans la nuit , si ça tenait jusque là, on allait mon pote et moi, devoir monter rattraper toutes ses coneries en chirurgie  laughing

je-sais-rien-gif-7-10-17

le chir  kiss donc prend soin mais de passer le plus lentement & majestueusement possibles, épaules hautes & sourire autosatisfait de Vainqueur, par le couloir principal, que toulmonde L'admire bien  wink - Il aimait moins mon " copain " interne des urgences que les autres mecs qui Lui souriaient vassalement et mollement d'habitude, soumis à la pseudo-bytthe qu'Il croyait posséder parce que celui-là était donc immensément plus compétent que Lui et ne Lui faisait pas trop la cour - et évidemment Il tombe sur le cycliste hyper-agité et rendu lui passagèrement paranoïaque mais par la souffrance EXTRÊME et physique de son organisme, que le personnel pourtant nombreux ne nous aidait pas à " calmer " j'aurais été seule sans mec  embarassed ils/elles auraient appelé les gros bras et les infirmiers de la psy pour le plaquer au sol et lui faire injecter de force une dose massive éventuellement mortelle de neuroleptiques  laughing - vu bien sûr qu'un peu de distraction est toujours bienvenue en ces lieux → vous imaginez le gros macho parano qui se croyait un grand Mâle puissant et se dandinait avantageusement vers la sortie irrupter au beau milieu de la scène, donc tomber sur le pauvre cycliste littéralement à bout, je dirai même à deux doigts de convulser, qu'on avait le plus grand mal à maîtriser avec le plus de douceur possible, craignant tous les deux pour sa vie (ben oui, c'était une urgence vitale, donc comme ils disent dans la tévé) - et encore, je vous le disais, le personnel évitant de trop l'exciter, vue l'Autorité présente sous les forme & présence de mon mâle collègue interne  wink

gif-male-14-10-18

bref la grosse brute de chirurgien, totalement ignare en médecine mais se croyant un Grand Chef - et soutenu dans cette idée par la grande majorité du personnel, évidemment lui est tombé dessus à bras raccourcis je sais pas si ces dingues sentent l'odeur du sang  frown histoire d'étaler encore plus Sa mâlitude et bien sûr de montrer qu'Il était le plus fort - on imagine qui aurait eu le dessus  tongue-out du cycliste avec ses méninges et son cerveau noyés par une hémorragie ou sa glycémie descendue à 0,2 par exemple en fait presque en train d'agoniser ou de ce type super bien reposé qui avait passé toute la matinée à Se balader virilement dans Son se(r)vice à ricaner de Ses opéré(e)s tordu(e)s de douleurs et à phrimer devant Ses infirmières toutes rougissantes admiratives de Sa maestria  laughing

toubib-brute-gif-16-6-17

évidemment personne parmi donc le personnel titulaire des urges ne s'est interposé, déjà pour donc comme toujours profiter du spectacle, en général les gens qui arrivent en ces lieux maudits  frown sont déjà tellement abattus par les urgences qu'ils subissent qu'il faut y aller très fort pour avoir un peu et si rarement, tellement ils pensent pas à amuser/intéresser le personnel de réaction(s) de leur part, ensuite toulmonde sachant très bien au fond de lui que le chir étant une absolue nullité aux plans humain et médical, tout cela aurait encore donné vraiment du caca, de la merdre, et ça en fait ils/elles adorent  laughing dingue comme l'être dit humain finalement se délecte de la médiocrité, des ratages, du nivellement par le bas, hein ? ... sans compter  wink que le pauvre cycliste en serait donc plus que très probablement mort : certes cela ni les " soignant(e)s " du se(r)vice ni le chir ne l'avaient médicalement envisagé, de par leurs nullités cons-jointes, mais ils avaient/auraient pu le deviner en voyant mon inquiétude et celle de mon collègue - je nous amène dans le désordre, si je puis dire  wink

pompier-gif-28-6-17

à quoi on s'amuse, oui dans les hostos, je vous dis pas → ben oui, ça va jusqu'à des meurtres & assassinats, quelquefois  frown - bon là le chir voyait rien, comme d'hab, enfin l'habitude c'est qu'il voyait aussi rouge donc devant des malades qui souffraient l'enfer, que devant donc des nanas qui osaient s'approcher de Lui à moins d'un kilomètre - alors donc je vous dis pas devant une urgence vitale de quelqu'un totalement en détresse, pour lui un autre mâle le provoquant dans Sa mâlitude, mais acculé  laughing - avec moi en plus dans les parages et immédiats  surprised la nana horribilis, et en plus mon collègue certes pourtant un Vrai mâle mais plutôt assez insensible à Sa puissance supposée, Il était donc prêt à en faire des tonnes et à écraser de toute Sa force physique le pauvre " patient " qui n'en pouvait plus - bref vous avez compris la situation " délicate ", et je dois quand même dire que ouf, mon collègue interne a réussi à garder suffisamment son calme pour écarter doucement comme on parle à un petit nenfant  wink le gros bœuf de chirurgien qui allait tabasser donc à mort, pas difficile, le pauvre cycliste déjà à bout de toutau grand dam du personnel qui espérait quand même un combat de taureaux aussi - comme quoi les malades ça compte pas trop  frown

malade-monty-gif-5-5-18

bon, je vous rassure, mon collègue a pu s'occuper efficacement aussi du cycliste  laughing et le tirer de l'urgence, et après, dans son service ; le chir, Lui, of course a été mortellement blessé de ne pas avoir pu montrer à toulmonde qu'Il était Le Chef, mais zavez vu le niveau  undecided du coup, j'ai pas parlé de quand avec la complicité hyperactive du personnel des urgences au moins  wink    Il m'avait con-voquée pour toujours mâlement  me descendre quasi-publiquement  laughing        les infirmières au bord de l'orgasme après que j'aye osé, moi appartenant à la sous-engeance méprisable féminine  surprised monter nuitamment dans Son se(r)vice à Lui pour tirer mais un de Ses charcutés - en plus, du rectum  surprised - d'une embolie pulmonaire ... mais je reviendrai, et en attendant je vous fais plein de bisous d'amour et hyperféminins  embarassed

gif-nana-joie-13-7-18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.