sujets d'étonnement

ou objets de phobie(s) ... l'autre, c'est l'ennemi(e)

avec le Corona®, on voit/observe bien le nivellement par le bas à l'échelon MONDIAL  maintenant, on [y] est arrivé(e)s : toulmonde et n'importe qui est devenu(e) expert(e) en virologie mais en médecine aussi, " médecine " qui se cantonne à se coller un masque  " de chirurgien " sur la tronche et à se laver les mains enfin, à dire/apprendre aux autres innocent de/à se laver les mains ... excusez, ça me fait repenser aux stages obligatoires d'externe en chirurgie sealed  où à part servir de défouloirs aux " grands " patrons de chir [les plus] caractériels voire paranoïaques donc pour la plupart des mecs hyper-violents sinon capables d'exercer leur(s) brutalité(s) au bloc opératoire sur des malades endormis, mais incapables d'écrire évidemment une seule ordonnance, quand Ils étaient pas pliés de rires/sarcasmes devant les souffrances des " patient(e)s " → donc d'après Eux, c'est ça être courageux  laughing[à l'instar de ces innombrables mecs kiss (déménageurs, proprio, " copain " d'enfance, toubibs de ville etc.) capables oui ! de t'emmerdrer en pleins déménagements ou/et mieux ! quand tu es malade pour [venir] dire/aller raconter partout qu'Ils sont plus forts que toi  laughing] - on servait pour faire la claque au bloc toujours, placé(e)s de manière à ne rien voir et surtout qu’on nous explique pas - super la chirurgie - par contre les témoins obligé(e)s bien sûr des grosses vannes bien sexistes bien grasses pour montrer, toujours, qu’Ils étaient des Hommes undecided et aux éternelles décharges d’agressivité sur les anesthésistes  undecided ⇒ quasiment toujours des nanas, qui rattrapaient tout innocent → non mais je vous dis pas TOUT ce qu'on doit aux anesthésistes  embarassed ...

hosto-petits-chats-gif-16-6-17

[NB j'en ai ma claque de cette horde primitive de conards  sealed une absolue bande d'abrutis    ou une bande d'absolus abrutis qui se croient des intellos quand Ils font des jeux de mots - de maux oui - vaseux/pourris sur les malades et ça vaut pour les autres " spécialistes " - notamment qui " bossent " à l'hosto où les gens leur arrivent sur un plateau - technique - sans aucune idée des souffrances endurées - qui font souvent n'importe ouate mais qui se prennent forcément pour des super mecs qui ont sauvé des vies et qui vont chialer sur les réseaux sociaux qu’Ils sont épuisés - attendez, les chirurgiens je connaisqui c’est qui passait quand elle travaillait 120 heures par semaine comme interne en médecine générale encore à 5h du mat quand elle était de garde les nuits payée des clopinettes - une fois qu'elle avait éclusé toulmonde aux Urgences pour [Leur] faire la grande visite en chirurgie  money-mouth parce qu’Ils sont donc même pas phouttus de faire une ordonnance de Doliprane® - et qu’ils opèrent comme des bouchers - toujours pour montrer qu’Ils en ont - et quand Ils ratent qui repassent jamais dans la chambre ?  bref passons] → qu’est-ce que je voulais dire ?  ah oui le lavage des mains ... évidemment personne t’expliquait sauf que ce serait Eux disant très compliqué pour te montrer toujours qu’Ils étaient très Intelligents  undecided - sinon t’avais une ribambelle de n’importe qui    qui venait te dire que tu le faisais mal évidemment - enfin finalement ceux/celles qui étaient moins con(e)s finissaient quand même par bien se laver en pensant aux malades surtout  wink

malade-you-16-6-17-gif

par contre Le Chef de se(r)vice quand Il faisait Son numéro/cirque de mâle Soi-disant α    au bloc opératoire je vous dis pas, les fautes d’asepsie +++ parce que Meûssieur était évidemment Le Grand Chef plus fort que toulmonde et qu’Il était stérile de Lui-même - c’est le cas de le dire je me demande/sais pas s'Ils réaliseront un jour que la violence c'est PAS la force  innocent

 ... oui, certes, quand Ils tomberont malades Eux-mêmes mais alors ce sera trop tard  frown 

brutal-gif-2-9-17

...

non mais en partant des masques - du fait que toulmonde doit avancer masqué(e)s maintenant et qu'on devrait tou(te)s vivre dans des bulles stériles - parce que l'autre, c'est  le danger le danger de choper un virus létal à ... 1% ⇒ mieux vaut se couper des autres pour [sur]vivre seul(e)    au milieu de tou(te)s qu'avoir un " système " de santé digne de ce nom, disons, de compter SUR/avec les autres  frown  (pour s'en sortir), finalement - étonnant oui, cette espèce de psychose généralisée où les gens s'insèrent d'eux-mêmes dans une " société  " hyper sécuritaire sealed ... je dis pas " sûre " puisque toulmonde a de plus en plus la trouille  surprised déjà, perso, l'hygiénisme ça me faisait un peu marrer, les gens qui croient que parce qu'" ils font TOUT bien " ce qui reste donc, à prouver wink ils échapperont à tout  - disons que je trouvais que ça procédait plutôt de la méthode Coué/croyance (ou de la phobie) que de la science, mais franchement, oui je suis sciée, quand je vois que même le secret médical est tombé, alors que donc par ex. avec le SIDA - qui pourtant était létal à 100%  on refusait de ficher/enfermer les gens ... ou/et de les abandonner à des " brigades sanitairesfrown

mon-diable-zedevilinmi-26-2-17

[ça fait] pas très propre tout ça, en plus, y a rondement interdiction de se faire des bisous maintenant ... cry - le contact avec l'autre est devenu suspect d'être mortel    ⇒ refuser l'autre, c'est l'immortalité ! assurée ... le Corona® a gagné, c'est le Roi !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.