les zéros sont fatigués

« un médecin n'est pas un homme » - finalement si : beaucoup sont comme PAS MAL de monde, sans vraies valeurs et venant DE L'INTÉRIEUR, mais en plus se prennent pour des esprits supérieurs ...

salut mes coco(tte)s d'amour  embarassed → (je sollicite une/votre légère indulgence, je suis sur un boulot qui va me prendre encore une petite semaine, mais qui me permet aussi de mieux réfléchir perso aux dysfonctionnements du SYSTÈME dit de santé  money-mouth - c'est vrai que c'est vraiment devenu un système), [et] ce qui est sidérant, maintenant qu'on             " dispose ", depuis l'essor de la médecine dite moderne, de plein de moyens - contrairement à zum Beispiel l'époque de J.B. Poquelin  kiss où les toubibs  innocent avec leurs grands chapeaux et leurs longs nez étaient " obligés " de baratiner à mort  frown c'est les cas de le dire,        les PATIENTS pour finalement leur enfoncer leurs clystères ou les saigner à blanc, ou leur faire croire que c'était parce que leurs sœurs étaient muettes qu'ils étaient tombés malades - donc à présent qu'on a quand même pas mal de chimie® - d'imagerie(s), et d'interventions pouvant soulager les gens, de cons-tater que les toubibs leur racontent presque autant de craques  undecided ⇒ minimisent pour ne pas les soigner, voire retournent leurs maladies contre eux  frown  - en voulant leur faire croire posséder un Savoir Supérieur  tongue-out - leur collent au mieux de préférence des médocs inefficaces  money-mouth et/ou toxiques ... ne soignent que leur image ou leurs imageries  money-mouth qui doivent être les plus belles possible sans même savoir à quoi elles se rapportent ni ce qu'elles impliquent pour les malades qui ne comptent plus, interviennent pour leurs propres comptes  money-mouth sans non plus tenir compte des conséquences pour les gens (qui leur arrivent sur un plateau ... technique) qui n'ont qu'à se rhabiller  frown

gif-noel-monty-25-1-19

... avec en plus des suppléments gratuits " si " ces derniers refusent même un tant soit peu d'obéir à ce système  money-mouth ne veulent pas être cons-sidérés comme seulement des objets  (de consommation) ... simplement " revendiquent " leur(s) souffrance(s)  frown ... tout bonnement par exemple en persistant à vouloir être entendus quand même, c'est-à-dire rien qu'en continuant à se " plaindre " de leurs symptômes ou simplement, donc, d'en parler  (mais eux n'ont pas le choix, ils ne peuvent pas les évacuer comme ça ...  wink) → je parle évidemment    de l'usage/l'abus  de tout ce vocabulaire psychiatrisant plus ou moins approximatif  undecided qui a progressivement et en même temps que les psychotropes  money-mouth envahi toute la médecine, destiné à annuler la parole de l'autre, donc à l'aliéner  véritablement ⇒ à le désigner comme anormal   surpriseddès qu'il s'exprime ; ainsi, quand les malades disent qu'ils ont mal, non, ils n'ont pas mal, c'est de la " dépression " ou une " recherche de bénéfices secondaires " s'ils osent " réclamer " des antalgiques ... bien sûr, cela va jusqu'à la négation des urgencescelles qui ne sont pas rentables, puisqu'on entend dire du côté des " soignants " tout/s blancs innocentsupposés savoir, que non seulement les gens se présentent (eux  wink ...) aux urgences pour rien, mais parce qu'ils sont agressifs - paranoïaques pour les mecs ou hystériques pour les nanas  laughing

rase-gif-25-1-19

j'ai pas le temps  cry donc d'écrire des gros billets là-dessus en ce moment, je reviendrai donc dans une petite semaine  laughing - mais comme perso j'achoppe toujours sur ce phénomène de minimisation en médecine (tant d'études pour dire que c'est rien ...  surprised) - moi qui " maximise " toujours quand il y a un problème (par ex. quand il y a un gamin avec une angine, la plupart des toubibs  kiss qui n'ont pas envie de bosser, qui veulent se montrer                " supérieurs " et qui pour faire du fric font de l'abattage, c'est le cas de le dire  disent que c'est un petit virus et qu'il faut pas donner d'antibios, en quoi ils obéissent au passage aussi aux gestionnaires de la sécu  money-mouth et au maximum pour la fièvre donneront du doliprane® - inefficace et sur la douleur et sur la température, et en plus systématiquement toxique - moi je sais que c'est pas forcément un virus et que ce sont les mêmes microbes qui donnent des méningites, donc je commence par faire un examen neurologique, et pour une tempé à 40° je prescris ... de l'aspégic,    qui ne fait pas saigner 6 litres de sang et reste très efficace contre douleurs et fièvre  laughing) je me suis dite qu'il fallait que je réfléchisse à ce comportement que je ne comprends toujours pas  frown dans    la lignée de ce que je disais dans mon précédent billet, vous savez où j'expliquais que      quand on se met à réfléchir sur des problèmes qu'on a, et qu'on s'exprime devant d'autres, parce qu'on veut partager ses réflexions, souvent ces autres par paresse intellectuelle et désir de se montrer supérieurs, vous coupent la chique en vous assénant que vous êtes dépressif/ve  laughing

gif-gilliam-25-1-19

donc pendant que je bosse sur mon truc  wink je vais réfléchir à cette histoire de minimisation systématique des problèmes, en partant du principe que les toubibs  kiss - malgré leurs grandes connaissances et leurs moyens étendus et perfectionnés, sont " comme " quasi tout le monde, à savoir ces gens devant lesquels on se retrouve à expliquer ce qui se passe et qui vous répondent que c'est rien  surprised RIEN n'est jamais rien, c'est toujours kèkchose  laughing et si vous insistez, qui vous disent zum Beispiel mais souvent que vous faites une dépression, pour que vous la fermiez  frown bon je vais donc pas creuser aujourd'hui  - à moins que quelqu'un(e) kiss puisse m'expliquer en quoi ce serait de la Science ou du Savoir et Supérieur(e) de (dé)nier la réalité - mais je reviendrai donc dans genre 8 jours, et en attendant surtout je vous fais tout plein de gros bisous d'amour  embarassed

bisous-gif-25-5-18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.