bijoux, genou, cailloux

suite des in/accidents " de la vie " par genou luxé interposé

salut mes cher(e)s coco(tte)s d'amour à ouam  embarassed → donc quand j'ai réussi à rentrer chez ouam avec mon genou qui s'emplissait de sang, laissant planté là le mâle " responsable " aux proies sûrement pas au doute (donc au contraire ravi de m'avoir reluquée m'en sortir seule en me traînant sous son regard satisfait jusqu'à ma bagnole) mais qu'aux assauts de son doré retriever qui tentait de le renverser aussi - sa force d'inertie faisant quand même le poids - du coup restant toujours courageusement immobile continuant à faire son manspreading debout-pouces dans les bretelles, bref tenant bien sa pose de vainqueur  laughing, je vous raconte pas, il a fallu faire vite, retrouver mon ancienne attelle de jambe et mes béquilles laissées dans le garage avant que je ne puisse plus faire un pas et que j'aie plus que l'impression que mon genou était devenu une grosse casserole en ferraille pleine de boulons qui s'entrechoquaient (une fois rempli de raisiné, le saignement provenant des tendons déchiquetés finit évidemment par s'arrêter, la pression faisant garrot - mais          je vous dis pas, la circonférence de l'articulation d'une belle couleur écarlate avec des grosses mouchetures violettes faisait quand même 57 cm, qui serait assez difficile à caser dans mon jean ficelle heureusement que je m'en était défaite avant la toute fin du processus  wink)

gif-pied-monty-python-23-3-19

donc j'ai enfilé mon pyjama, non qu'est-ce que je raconte  surprised plutôt un vieux tee-shirt et c'est tout  à part ma little culotte et la grande attelle : comme j'avais été projetée par le klebs fou et en fait déchaîné puisque donc Son Maître se révélait fatigué d'avance de le tenir  tongue-out en fin d'aprème, ah oui je me rappelle c'était un vendredi, y avait du monde à se promener, heureusement que voyant l'accident et le mec venir majestueusement vers moi me contempler à terre  tongue-outtout le monde s'était opportunément écarté et avait fait semblant de rien voir  innocent me laissant judicieusement seule avec mon agresseur et son double canin en désordre - sinon imaginez dans le meilleur des cas j'aurais peut-être dû attendre des lustres aussi pour ne pas parler de lumières plus ou moins des " sauveteurs " aussi, très approximativement formés, tels les ambulanciers qui préfèrent phrimer à 30 à l'heure toutes loupiotes bleues allumées qu'on les voie bien plutôt que d'en sortir des brancards à roulettes qui leur donnent malodos  cry - qui m'auraient aussi arraché mon jean donc tubulaire pour d'Autorités, [me] reluquer tout ça de plus près, pour être sûrs et surtout ma petite culotte - et mon entrejambe plus ou moins au-dessous (en tirant fort on obtient pas mal de résultats) quoiqu'une grosse lésion du genou comme ça, ça les amuse énormément, souvent même ils te demandent de marcher avec pour voir comment tu te débrouilles  laughing  disons, pour donc déjà jouer aux Docteurs  innocent

gif-monty-demarche-26-3-19

c'est-à-dire qu'on arrivait au vendredi soir, il me restait des antalgiques dignes de ce nom, pas le Dolimou® qu'on te propose systématiquement à l'hosto parce qu'il marche pas et est toxique pour le foie  laughing et comme on sait qu'ils sont capables de te faire attendre des 6 heures minimum aux urgences - pour que tous les membres de toutes les équipes puissent venir reluquer aussi tout en étant en même temps en burnes out, les gens venant pour rien aux urges  innocent - si je voulais y aller → bon y a aussi plus d'alcoolisme ce jour-là surtout à partir du soir et sans doute plus d'énervement, et puis surtout y a tous les gens arrivés dans la journée qui ont déjà attendu chaque leur minimum 6 heures, donc fatalement ça s'entasse  cry ... je me suis dite que ce serait mieux d'attendre le lendemain 9 heures à l'ouverture, de mon côté j'aurai aussi absorbé un peu du stress et me serai un peu " accoutumée à la douleur "  winkau total, un peu plus capable de résister à tous leurs assauts à eux/elles : ça irait peut-être plus vite, en face ils/elles seraient peut-être plus frais aussi, pas encore tout à fait pris(es) mais dans le mouvement qui consiste à se précipiter successivement et/ou en masse(s) et anonymes sur les malades ou les accidenté(e)s pour se défouler longuement dessus  tongue-out ... disons plus enclin(e)s à virer plus rapidement au début les nouveaux(lles) arrivant(e)s surtout avec seulement une radio à faire  tongue-out  avec donc un peu de chance, si je me présentais (ouam ...) le matin, je ne serai(s) au moins pas phouttue dehors à 3 heures du mat avec la batterie de mon téléphone morte aussi et plus de taxis (comme donc les gens viennent pour rien on va pas en plus leur demander des ambulances - et ça coûte cher aussi  wink)

ambulance-hosto-11-5-18

bref j'ai donc tenté de relativiser un peu et ai soufflé au moins toute la nuit chez ouam, montant pour me coucher les marches jusqu'à l'étage et mon dodo une par une quasi comme une limace asthmatique en retenant quand même mes hurlements de douleur à chaque  laughing - toujours cette sensation de boulons en ferraille se baladant dans mon genou devenu citrouille, heureusement bien calé dans l'attelle qui me prenait toute la jambe (ça me fait penser à un toubib  kiss que je voyais à une époque, je portais aussi un appareil orthopédique du genre mais suite à une grosse fracture, le mec m'avait accueilli avec un bon sourire et jeté : " ah ! moi je ne supporterai pas de porter un machin comme ça " → ben ouais duquon, t'as pas de fracture  tongue-out ... d'ailleurs c'était moi  innocent qui m'étais prescrite le machin en question, après d'ailleurs avoir été phouttue dehors de l'hosto  money-mouthparce que j'avais trop mal et n'arrivais presque plus à marcher non plus, et après, lors de la        " consultation ", il ne m'avait même pas demandé ce qui m'était arrivé ...), j'ai pas passée une bonne nuit non plus mais bon donc ça a quand même absorbé un peu du choc, et je vous ai déjà raconté au matin vers 8H45 ou 9 heures - 9 heures 05 donc je crois pour pas trop les déranger non plus, voyez comme je suis polie (malgré que dans les médias on les entend tout le temps expliquer que je cite :        " les malades sont agressifs ") j'ai appelé le 15 pour avoir un transport mais sanitaire quand même - ça fait double effort je dois dire  embarassed déjà tu sais que tu vas te payer toutes les équipes  kissdes urgences, mais en plus tu dois te taper l'ambiance du samu avec d'entrée de jeu ricanements, avis éclairés/rants sur à peu près tout, interrogatoires de police etc. et en plus, avant tout ça, déjà donc le répondeur - qui te fait déjà la leçon, enfin une voix vaguement féminine péremptoire qui t'explique que tu dois appeler que si c'est urgent - on a donc déjà plus que l'impression qu'on appelle pour rien et qu'un peu plus, on va tomber donc sur la police ... enfin, l'inverse, et à bras raccourcis eux avec leurs grosses voix  surprised

police-monty-gif-8-5-17
ah oui, ou plutôt non  embarassed ça je ne vous en ai pas parlé, du répondeur du samu, enfin disons que comme " répondeur " c'était pas très au point, parce que celui sur lequel je suis tombée me " proposait " mais sans discuter du tout, d'un ton sans réplique - même donc si de tonalité " féminine " : donc déjà pour commencer 1) d'entrée de jeu, d'appeler que si c'était vraiment urgent - disons qu'on sentait bien qu'on n'avait vraiment pas intérêt à appeler si c'était pas vraiment urgent  frown disons qu'il fallait être sûr(e) que c'était urgent  vous allez me dire que je suis toubibe mais là j'étais aussi et surtout malade, enfin accidentée, enfin passons outre et essayons de réfléchir au(x) problème(s) en envisageant tous les horizons, toutes les possibilités que ça nous ouvre
monty-garde-26-3-19

bon mon genou avait déjà été luxé je veux dire une première fois longtemps avant la chiennerie de la veill et d'ailleurs c'est arrivé à plein de gens  laughing - toubib(e)s ou pas, et on sait que ça peut s'opérer mais alors rapidement en nez fait  tongue-out ⇒ mais il vaut mieux avec un orthopédiste  money-mouth hyper doué et consciencieux, qui se trouve pas sous un quelconque sabot de cheval ou dans n'importe quel patelin, et la chir ça se discute, mais surtout pour ça il faudrait faire une IRM alors là oui en urgence, seulement non ça se fait pas en urgence parce que les radiologues  money-mouth du " service " " public " qui font les IRM ne les font que sur leur quota d'actes privés  money-mouth donc 3 mois après  innocent - et avec du produit de contraste, inutile et dangereux dans ce cas comme dans d'autres, mais comme ça ils/elles touchent leurs pourboires aux passages (c'est pas très cher le produit de contraste, mais comme y a beaucoup de malades à qui on fait tôt ou plutôt tard passer des IRM  money-mouth ...) et comme ils/elles veulent absolument leur petit pourboire, c'est quand même difficile de le caser dans un genou déjà sous hyperpression, donc pour l'IRM de suite tu peux te brosser (surtout un samedi) (ou le mercredi si c'est une radiologue  money-mouth etc.) - donc l'urgence s'éloigne

monty-genou-deux-26-3-19

sinon pour que ça cicatrise au mieux les tendons il faut laver l'articulation remplie de caillots mais même pour ça il faut quelqu'un(e) de doué(e) et toujours de consciencieux disons, au moins de motivé (par la médecine, qui on le sait, normalement ne doit pas être motivée par des " impératifs " financiers), et comme en fait (s) toulemonde  kiss à l'hosto obéit, déjà à des protocoles de plus en plus abscons inventés surtout par des          " gestionnaires " et in fine aux financiers au-dessus qui pillent le public, plus personne  innocentne veut-ne sait donc faire ça ... et en fait(s), on sait déjà que l'orthopédiste  money-mouth dit aussi             " traumatologue " préfère de loin comme les radiologues  money-mouth recevoir sur RDV donc 4 mois après et ne va certainement pas venir faire quoi que ce soye pour une si petite chose affaire  wink 

monty-fart-26-3-19

donc je suis sûre que beaucoup de gens dans le même cas de triste figure → disons, qui ont déjà eu des grosses entorses-luxations savent qu'on ne fait aucune IRM en urgence et qu'on ne voit pas de " traumatologue "  money-mouth non plus - après, il peut quand même y avoir fracture(s),      et normalement la radio on la fait pas 3 mois après mais comme tu es en proie à l'injonction culpabilisante en fait et préenregistrée qui te prévient en premier qu'il y a beaucoup de chances risques que ton appel soye pas urgent, t'as donc intérêt à BIEN réfléchir - et vite - à ce qu'il t'arrive, surtout si t'es pas dans le milieu (heureusement finalement que c'est qu'une entorse-luxation, je te dis pas si c'est un AVC), tu es conduite à te demander comme les autres pendant un temps plus ou moins long pourquoi tu appelles le 15 ⇒ puisque finalement comme on a vu ça pouvait TB devenir pas urgent du tout, selon le point de vue images du monde devenu de la finance partout selon lequel on se place  wink

monty-fart-bis-26-3-19-1

et déjà on voit donc qu'avec qu'une entorse-luxation d'une bête articulation de nonosses toute simple c'est pas simple de voir ce qui est urgent, et en fonction du désir de               " rentabilité " - de la soumission au pognon et aussi encore aux titres, qui amènent fatalement du pognon en face   n'entrons donc surtout pas dans des débats du genre " et si c'était un AVC ? " ... parce qu'il faudrait que tu évalues déjà si c'est bien un AVC ... et ensuite si c'est un petit mais un AVC quand même, ou un gros où par ex. tu peux plus parler  laughing ... une hémorragie éventuellement aussi - où au téléphone et même si tu arrives à aller à l'hosto ils/elles savent souvent plus du tout ce que c'est puisque ne connaissent plus là-dedans que le protocole  money-mouth où on te dit que tu as que 3 heures pour te faire déboucher (ta thrombose) - t'as donc intérêt à être un(e) fin(e) diagnosticien(ne) si tu veux être capable de savoir quoi faire  wink vous voyez, même si tu es en train de calancher, y a plein d'autres éléments qui entrent en jeu que le BON diagnostic, il faut savoir si tu vas vraiment mourir (regardez Naomi Musenga, même là, comme elle était noire, les opératrices du samu pourtant qualifiées et donc observatrices même du bout du fil ne l'ont pas crue) et zum Beispiel, si tu es trop vieux/vieille, y réfléchir à deux fois, et ouam je vous l'ai dit, j'étais déjà passée plusieurs fois par leurs " urgences "  money-mouth  je vous parle donc juste de l'histoire de mon genou qui était à priori la plus simple - puisque donc, avec des problèmes bien plus graves, ils/elles laissent hurler puis gémir lamentablement de douleur(s) quand elles n'ont plus la force de crier attachées sur leurs brancards les personnes âgées et donc, jusqu'à mourir non rarement - c'est-à-dire que d'urgente, la situation peut encore traîner très longtemps  wink

fart-trois-monty-26-3-19

... mes cher(e)s coco(tte)s je me rends compte que mon billet est [trop] long, je reviendrai le plus rapidement possible pour [le] finir, surtout, en attendant je vous fais plein d'énormes bisous d'amour  embarassed 

19-8-16-diable-bisous-clignants

27/3 suite et donc fin de l'appel en urgence : et ça, ça n'était que la première proposition du dit répondeur du 15, qui donc donne déjà pas mal de fil à moudre - où on apprend déjà pasmal de choses, et notamment qu'en plus de savoir faire le bon diagnostic, il faut savoir évaluer aussi le degré d'urgence, pondéré par quelques présupposés de base qu'on entend répéter aussi par plein de médias interposés  à savoir :

  • que les " soignant(e)s " sont en burnes-out : donc il faut vraiment pas les énerver 
  • que " les patients sont agressifs " ô oxymore : donc tu sais que tu vas les énerver 
  • que " les gens appellent pour rien " : donc il vaut mieux appeler pour quelque chose mais ça suffit pas comme on a vu
  • que " les malades coûtent cher " : donc en plus tu sais que tu vas leur coûter cher, en plus de les énerver de prime abord   il faut donc que tu fasses une urgence rentable 

... inutile de préciser que même la réceptionniste  kiss du 15 se prendra pour une  " soignante "  et actuellement une économiste  money-mouth de la " santé ", donc non seulement tu auras fait le bon diagnostic toutefois en prenant soin de lui laisser le dernier mot et le sentiment de Sa supériorité donc de      " personne  kiss travaillant dans le milieu médical " (c'est le cas de le dire puisque contrairement à ouate, elle restera anonyme  innocent), mais tu auras pris soin aussi d'évaluer au moins grosso modo la rentabilité de l'urgence que tu présentes (toujours toi  wink) ⇒ zum Beispiel concrètement si tu es vieux et que tu as besoin d'un hospitalisation, tu pourras te rhabiller  laughing → comme on le voit, mes cher(e)s  money-mouth ami(e)s, la médecine reste tout un art - même si ça devient du caca  money-mouth

monty-chato-27-3-19

alors après, on te " conseillait " 2) d'appeler " éventuellementsous-entendu les pompiers, mais la voix féminine préenregistrée tenait à garder un minimum de décence ⇒ plutôt le 18 mais on sait que c'est plutôt la voie publique, en cas d'accident ou/et s'il y a le feu  wink - les pompiers  tongue-out appelés ici je veux dire dans le patelin pompiers " volontaires " sous-entendu non professionnels, mais faut pas le dire, ça gâcherait leur(s) plaisir(s)  surprised  non merci, ils auraient donc fini par arriver sur les lieux du crime bien rouges et avec leurs lumières mais bleues donc et à soixante avec leurs grosses bottes la veille, en plus donc un vendredi, où on sait qu'il y a de l'alcool en circulation aussi, donc pour me faire marcher pour voir si c'était vraiment luxé pour faire court  wink

mony-scratch-27-3-18
ou encore alors, la pas si douce et encore moins tendre voix de la nana  kiss enjoignait 3) d'aller plutôt au cabinet médical de garde  money-mouth en se gardant de dire où c'était et à contacter avec un numéro qu'on reconnaissait bien évidemment payant  sans bien sûr le dire non plus ... mais donc dans mon cas  tongue-out [en] ne pouvant marcher que cm par cm et en retenant des hurlements de douleur à chaque oscillation, même avec la grande attelle de 1m20 de long me prenant toute la guibolle et mes béquilles, je pouvais pas  cry même si je l'eus voulu  wink
monty-bastard-23-3-19

on voit déjà qu'il vaut mieux être en bonne forme assez physique pour réfléchir aux 3 éventualités  laughing mention spéciale pour la première - savoir si c'est urgent - où tu fais tout le boulot  innocent et en plus, après t'avoir énuméré tout ça - ouvert des horizons - ça te racrochait au nose  surprised

monty-run-away-27-3-19

j'ai donc fait 3 fois je crois le 15 pour avoir donc à chaque fois la re-présentation des 3 éventualités avant que ça [me] raccroche, sans donc qu'on puisse accéder à quoi que ce soit ni évidemment que personne ne réponde (c'est vrai qu'on entend aussi et dans les médias qu'on abuse aussi du numéro d'urgence encore gratuit  wink) donc 1) appelez que si c'est urgent - 2) appelez le 18 - 3) allez au cabinet - et à chaque fois ça se terminait par un raccrochage en règle bip ... bip ... bip ... bip ou tût ... tût ... tût ... tût la 4ème fois ça a sonné occupé aussi, mais on  kiss devait me guetter à l'autre bout du fil, parce que en laissant le ... tût ... tût ... tût ... tût se dérouler - puisque assez perplexe ma foi réfléchissant aux contenus des trois messages successifs, j'avais pas laissé pendre le combiné puisque j'appelais de mon sans fil, d'ailleurs mon fixe n'a qu'un socle et pas de fil pndant et il faut s'asseoir par terre ⇒ ce que je pouvais plus, bref la tonalité occupée sonnait dans le vide quand même - y a une opératrice  kiss donc du 15 qui a fini par me prendre enfin mon appel au bout d'une vingtaine je sais pas de tûts-tûts, un peu par surprise aussi, puisque assez perdue dans mes réflexions sus-évoquées : si c'était pas urgent, que les pompiers  kiss c'était des lustres mais trop tard et que le cabinet, je l'atteindrai(s) jamais, en grosquoi faire ?  frownil était en nez fait quand même assez ardu de faire comme s'il s'était rien passé, et donc mon genou ne retrouverait pas son anatomie normale avant oui, 4 bons mois oui, quand je me présenterai(s) donc au RDV en " traumatologie " ... mais il me fallait quand même savoir s'il y avait pas en plus un arrachement osseux, de quoi, comment c'était phoutu, voire une fracture idem et donc, une radio, en définitive - voire peut-être même des soins - et on peut dire, donc assez urgemment  money-mouth ... un peu torturée par toutes ces questions qui s'entrechoquaient autant que les nonosses dans mon articulation, on peut dire que j'ai eu plus ou moins de(s) " chance(s) " que la dame  kiss me prenne, enfin mon appel, pour couper court non pas     à la guibolle, mais au suspense ⇒ et d'ailleurs comme déjà dit, je vous en ai déjà parlé  de celle-là - je reviendrai pour vous en reparler mais brièvement, parce qu'en général     mon adjudante-cheffe  avec ces interlocutrices  kiss cette fois quasi en chairs et nonosses, contrairement au répondeur si féminin pourtant, ça dure encore plus longtemps, leurs jeux d'imbéciles ... et puis toi en face, il faut que tu t'adaptes encore à ça, au facteur dit " humain ", parce que malade ou accidentée, n'est-ce pas, tu as tout ton temps et l'envie pour t'amuser aussi  wink ... sur ce les aminches, je dois vous laisser, oui il est long ce billet - DINGUE !!! je l'aurais jamais cru au départ  surprised - mais pas sans des gros, des énormes bisous d'amour  embarassed

monty-bisous-9-1-19

NB pour voir bouger tous les GIF, il faut encore actualiser → sorrie (et toujours surtout des bisous  embarassed)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.