toujours tellement FORTS avec les " faibles "

je me demande si - non, je CROIS qu'on a les pires [misos] en médecine, [et] les plus veules ... attention, c'est vrai qu'il FAUT les PRENDRE pour des " patriarches " - quelle [sinistre] comédie !!! vraiment des pauvres types, défoulant leurs [plus] bas instincts

… je viens d’apprendre que la mère d’une amie, qui a la colonne complètement cassée     et des douleurs abominables - insupportables, a été complètement cassée par dessus    par un toubib - cette dame a 75 ans, elle a travaillé toute sa vie sur les marchés et par tous les temps - mais c'est encouragé dans la profession  (« médicale ») : surtout ne pas soigner les femmes elles n'en valent pas la peine, et surtout ne pas/ne jamais soulager leurs douleurs - et bien les écraser quand elles « tombent » malades laughing - après tout, c'est de leur faute

merci-moment-agrandi-27-11-20


donc elle est allée voir son médecin « traitant » - elle a eu un mal de chien à s’habiller, évidemment, à se préparer … elle souffre l’enfer !!! tous les jours, toute la journée et les nuits ⇒ le type l’a rabaissée plus bas que terre, il l’a … engueulée - il a même réussi à    la faire pleurer - c’est une dame très courageuse ... elle a eu droit à tout  : c'est de sa faute (puisqu'elle a pas pris ce médicament dangereux ... qui a un rapport bénéfices-risques défavorable, des effets secondaires délétères que le con-frère ne connaît même pas, qui au passage ne calme sûrement pas - absolument pas les douleurs etc.), elle coûte cher à la sécu, on lui a  déjà fait tellement d'examens/elle est même pas allée faire les examens qu'on lui a programmés (bien sûr que si, mais devant quelqu'une pliée de douleurs, autant se lâcher complètement laughing), « de toutes façons elle a mal depuis longtemps » (on se demande pourquoi ...), la mère dudit toubib a 74 ans et elle est en pleine forme (chouette ! on est trop content(e)s pour eux !) etc. etc. etc. ... sans oublier l'attitude narquoise du type qui, la voyant arriver (perso j'imagine l'énergie qu'elle a dû déployer donc rien que pour se préparer, ensuite faire le trajet, et rassembler dans son état la france pour faire face à cet homoncule ruisselant de tout son mépris ...), s'est reculé nonchalamment mais majestueusement dans son fauteuil, croisant ses bras derrière sa tête, l'arrosant donc de son dédain supérieur  → mon amie m'ayant raconté ça, j'étais furieuse, tout en me disant [très naïvement], étant donné tout ce que sa mère a fait dans sa vie, tout ce qu'elle a bossé, qu'au moins le mec avait pas osé lui faire des « remarques » sur sa vie perso/d'avant [qu'elle soit « prise en charge(s)  » par la Médecine et Sa Grandeur réunies] : quelle imbécile oui ! vous savez ce que le type a rajouté après lui avoir enfoncés tous les clous possibles & imaginables ? ... qu'il l'avait jamais connue « battante » yell on croit rêver ... c'est un cauchemar oui, plutôt - c’est scandaleux !!! je suis furieuse pour cette dame !!!    et quand je pense à tous les gens que j'aurais pu insulter je me dis que je suis passée à côté de quelque chose  ...

diable-coco-14-12-18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.