Les "gilets jaunes" et après ?

Poussés au désespoir par l'exès de la tyrannie, les peuples ont tenté cent fois de rompre leurs fers. Ils y parviennent toujours lorsque la Nation entière se soulève contre le despotisme. Ce cas est rare car rien n'est plus commun que de voir la Nation partagée en deux partis, qui se déclarent, l'un pour et l'autre contre le despote.

Lorsque chacun des partis est composé de différentes classes de la société , ce qui est à priori le cas pour les gilets jaunes, celui qui se déclare contre le despotisme parvient assez souvent à l'écraser parce qu il réunit alors plus d'avantages pour l'attaquer que celui qui le défend n'en a pour le maintenir.

Mais cela n'arrive jamais , lorsque les classes inférieures de la Nation sont seules a lutter contre les classes élevées.

Au moment de l'insurrection, elle écrase bien tout de sa masse ; mais quelque avantage qu'elle ait d'abord remporté, elle finit toujours par succomber, car se trouvant toujours dénuée de lumières, de richesses , de plan d'opération, de CHEFS. Macron à la puissance d'argent avec lui , les armes, les munitions, toutes les places de confiance, la finance, les capitalistes .

A regarder la révolution Française on pourra remarquer que les hommes instruits, aisés et intrigants des classes inférieures ont pris d'abord parti contre le despote, ça été que pour se tourner contre le peuple, après s'être entouré de sa confiance et s'être servi de ses forces pour se mettre a la place des ordres privilégiés qu'ils ont proscrits.

Ainsi la révolution n'a été faite et soutenue que par les dernières classes de la société, par les ouvriers, les artisans, agriculteurs, par ces infortunés que la richesse impudente appelait la canaille et que l'insolence Romaine appelait les Prolétaires : et ce que personne n'avait imaginé est que cette révolution de 1789 a manqué son but et n'a profité qu'aux petits propriétaires, la gens de loi, la bourgeoisie. Pourquoi parce que la révolution française a manqué des le départ des la prise de la Bastille d'hommes d'état pour bien la conduire.

 Pour ne pas manquer cette révolution si révolution il y a , il est urgent de réfléchir à la confier à des mandataires du Peuple et - mais ce n'est que mon avis de petit vers de terre -  les Députés de la FI entre autres Députés me semble avoir les vues et les vertus et le programme pour cela. Les Gilets jaunes devraient y réfléchir car déjà l'on observe des chamailleries de préséance au sein de leur mouvement  -leur deux représentant étant deux petits propriétaires  à priori - ce qui doit faire jubiler le pouvoir en place qui n'attend que cela, la division sur fond d'intrigues qui risque d'emporter le mouvement et de se retourner, à la fin, contre le peuple.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.