Des images difficiles à organiser

Quand une "journaliste" avoue qu'elle fait de l'information, Non. Du spectacle.

Le hasard du zapping me place devant France Info ce matin. Edition spéciale de monstration de la cérémonie en hommage aux victimes du massacre de la basilique de Nice.

Les choses tardent et la commentatrice finit par avouer la vérité : "... ce sont des images difficiles à organiser...". La vérité sort innocemment de la bouche de la personne censée faire le compte-rendu d'un événement solennel et fraternel. Il ne s'agit pas de communion mais bien de communication.

Sommes-nous définitivement macronisés?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.