Dominique Faye
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 août 2017

Alliance française, son rayonnement est aussi radin que le soleil de l’été 2017

Histoire d’un jeune professeur de Français langue étrangère (FLE) qui n’aura pas de retraite.

Dominique Faye
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pourquoi ne pas rebondir sur l’article de Fabien Cazeaux « Fronde contre Jérôme Clément, patron de l'Alliance française » pour afficher ma perplexité face à cette « vitrine de la France et de la Francophonie » ? Ma perplexité s’est installée il y a deux ans lorsqu’un proche, dûment équipé du DAEFLE, le diplôme nécessaire pour l’enseignement du Français langue étrangère (FLE) et parfaitement hispanophone, a été engagé par l’Alliance française pour enseigner dans un pays d’Amérique du Sud.

Postulant depuis la France, il s’est d’abord vu signifier que le billet d’avion serait à sa charge. Bon. Il est vrai qu’un jeune diplômé peut tout de même se payer un billet à 800 euros pour donner un coup de pouce à la brillante carrière qui se présente (héhé, y’en a bien qui doivent contribuer au sauvetage de la France et de l’Europe à raison de 5 euros par mois). Quand on aime, on ne compte pas, et ces jeunes professeurs ont les crocs, l’enseignement pour passion, l’esprit d’aventure et le dévouement à leur patrie et à sa langue chevillés au corps.

Et puis la paie de 700 US$ est sacrément motivante ! Après tout, ils n’auront qu’à se loger, s’équiper, se nourrir, se blanchir, et éventuellement, se payer un billet de retour vers la France. Rien à dépenser en fariboles, y’a pas le temps, il faudra préparer les cours. Alors roule !

Et surtout, ferme-la. Comme le dit Fabien Cazeaux, la fronde contre Jérôme Clément « est un conflit qui fait désordre, dans une institution peu habituée aux polémiques et aux règlements de comptes en interne ». Ferme-la quand on t’explique ton programme à l’arrivée : une classe de chaque niveau — de la sixième à la terminale ­­— ça occupe, en terme de préparation de cours, pas le temps de dépenser des sous au troquet. Ferme-la quand on te glisse ces 700 US$ de la main à la main, tu vas niquer les impôts ! Ferme-la quand tu t’étonnes de l’absence de feuille de salaire, y’a pas de salaire !

Eh oui, voilà ce que notre jeune travailleur a appris de son premier poste : les cotisations sociales (ah oui, les charges) sont un poids dont l’Alliance française, « rattachée directement au Quai d’Orsay » comme le précise Fabien Cazeaux, a su s’affranchir. La sécu ? Ben de toutes façons, ça ne marcherait pas ici. Le chômage ? Dans l’enseignement, ce n’est pas vraiment une tradition... La retraite ? Bien le temps d’y penser, et de toutes façons, les retraites, dans quarante ans, que seront-elles devenues ?

Ne demande pas ce que tu as comme assurance de toucher comme convenu tes 700 US$, « Aie confiance ! ». L’Alliance française a pour objectif de faire rayonner la culture française à travers le monde, et toi, jeune professeur, tu es un de ses rayons ! Peut-être la crise que traverse aujourd’hui cette honorable intitution, « la plus aïgue de son histoire » va-t-elle redonner de la voix à quelques rayons de l’Alliance française de par le monde. J’aimerais bien les entendre.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk