Dieu est mort

Dieu est mort, les églises sont vides et sentent la moisissure, Marx est mort, le libéralisme écrase à grand pas, Robespierre est mort, sois disant remplacé par des "casseurs". Jaures est mort, la pensée sociale se fluidifie dans la pensée unique.Delfosse, Lamendin, sont morts, la CGT mange dans l'écuelle du patronat. Léo est mort, les black bloc l'ont remplacé, moins poétique. Avec eux , la pensée sociale, la pensée religieuse, la pensée révolutionnaire se sont évaporées comme de l'encens ou de l'éther. La Boétie explique qu'il n'y a des tyrans que parce qu’il y a des esclaves , volontaires. La Boétie est toujours vivant.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.