l'innovation, invention du capitalisme

petite leçon d'économie sociale

 

Petite leçon d’économie sociale, voila comment je définis le capitalisme à mes chers élèves ou étudiants…

 

Imaginez un triangle, une base, un sommet. Ce triangle se déplaçant dans le temps de façon ascendante de sorte que la base se retrouve à un moment donné à la place de la pointe, à une vitesse variable mais depuis quelques temps rapidement.

 

Le capitalisme représente le moteur qui fait avancer ce triangle, je m’explique…

 

Prenons l’exemple de l’i phone 7 , aujourd’hui à la pointe, très peu de gens le possèdent, il y a encore quelques semaines il n’existait pas. L’i phone 6 se situe aujourd’hui au centre du triangle et le 5 à la base, beaucoup de gens le possèdent et demain il sera obsolète et hors du triangle .

 

Obsolète ne veut pas dire « ancien », mais bientôt introuvable, donc dans l’obligation d’acheter le 6 voir mieux le futur 7 si l’on attend un peu.

 

Il en est de même de beaucoup de choses, la télé à la pointe est aujourd’hui la 3D , peu accessible, très chère, au centre la télé grand écran plasma ou LED, à la base LCD. Demain la 3D sera à la base, le triangle avançant.

 

L’innovation nous pousse sans cesse à acheter la pointe ou le centre sinon nos acquisitions deviennent obsolètes et inadaptées .Qui peut dire aujourd’hui rouler en 4L à la recherche d’une cabine téléphonique à pièces et regardant une télé d’une tonne en noir et blanc, habillé d’un pantalon pat d’eph et d’une chemise à large col!

 

Cette innovation a bien sur parfois des avantages, elle facilite la vie, la rend moins pénible , nos voitures d’aujourd’hui sont beaucoup plus sécurisées qu’hier et nous évitons des accidents. L’IRM 3D aujourd’hui à la pointe remplacera bientôt le bon vieux scanner à la base qui partira à la casse et cela dans notre intérêt . Certaines innovations s’imposent dans nos vies, impossible d’imaginer une seule journée sans toucher un ordinateur, à la maison, pour faire ses courses, communiquer et même trouver l’âme sœur! Et mon ordinateur sur lequel je tape ce texte et déjà très à la base alors que je l’ai acheté il ya trois ans.

 

Le capitalisme a largement intérêt à faire avancer le triangle, et de plus en plus vite, car l’innovation rapporte beaucoup, le mot « nouveau » fait vendre, même les lessives ou les biscuits secs nouvelles recettes! Les fabricants de voitures le savent bien, il faut sortir un nouveau modèle chaque année. Les marchants de fringues aussi, la mode n’est autre que le fruit de cette innovation capitaliste.

 

Même l’information suit ce triangle, sur BFM ce qui est scoop a 15H donc à la pointe, devient obsolète des 16H donc à la base, l’information est continue et doit toujours rester à la pointe.

 

Ce système triangulaire a fini par envahir nos vies, par exemple, l’homosexualité hier à la pointe , montrée du doigt redescend vers la base avec le mariage gay , demain il faut s’attendre à d’autres types d’unions. L’art moderne aujourd’hui à la pointe sera demain à la base, banal, obsolète.

 

On peut évidemment décider de ne pas suivre ce triangle, on devient alors, marginal, ringard, décroissant, on vit en jupes à fleurs dans une yourte.

 

Outre le cout l’innovation est destructrice d’emploie, avec bien sur l’aval du capitalisme. Aujourd’hui il ya encore des caissières, demain ce sera des lecteurs de codes barres. Quand Gutenberg a inventé l’imprimerie il a supprimé tous ces copistes. Il y a en France aujourd’hui 30 fois moins d’ouvriers agricoles qu’il y a 30 ans.

 

Le capitalisme pousse au progrès, parfois pour notre bien être mais involontairement, surtout pour le bien être de ses membres .

 

Le capitalisme supprime des emploies parce que payer un homme coute moins cher que d’en payer deux.

 

Le capitalisme creuse le fossé entre ceux qui sont dans le triangle et ceux qui sont à l’extérieur.

 

Et ce système avance de plus en plus vite, le moyen age a duré 600 ans avec peu d’évolution dans la vie des gens de cette époque, regardez la vie de nos grands parents, voir nos parents, et comparez avec la notre, le triangle monte vite, très vite, et le capitalisme a beaucoup de carburants pour pousser fort.

 

 

 

Voila l’avantage d’etre prof, pouvoir dire LA vérité à ses élèves ou étudiants en espérant que l’un deux trouve la solution un jour pour retrouver un peu d’humanité dans ce système…

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.