Fillon

Fillon, impossible pour moi de vous donner du "Monsieur"...

Fillon,
Impossible pour moi de vous donner du "Monsieur" tant je suis écoeurée après avoir écouté votre conf...ession, oh pardon conf...érence hier.
Vous mettez en avant votre "éthique irréprochable puisque vous avez oeuvrer sans enfreindre la loi ni déroger à vos valeurs". Vos valeurs et les miennes n'ont visiblement rien en commun!
Vous parlez d'attaques d'une violence jamais vue sous la 5ème république? Vous oubliez les diamants de Bokassa qui ont coûté la présidence à VGE par exemple! Quant à la violence, c'est dans vos actions qu'elle se situe. Oui je sais, ces actions sont légales, ça n'empêche pas qu'elles sont immorales!
Vous réaffirmez l'existence des travaux de votre femme, ah non, de votre compagne de travail, si discrète que vous appelez ça de la dignité! (Je cite : "Moi je vous le dit" blablabla blablabla)
Vous continuez de mentir effrontément en remettant en cause l'émission E.Lucet soi disant partisane, qui aurait rafistolé des bouts de phrase de l'interview de votre compagne de travail, en précisant que l'interview est en anglais, comme si nous étions incapables de traduire par nous même la bande son parfaitement audible de cet interview!
Vous auriez reçu un message de la journaliste anglaise qui serait choquée du traitement fait de son interview. Un troll vous aurait alors écrit puisque cette journaliste affirme qu'il n'en est rien et qu'elle vous demande de cesser de l'instrumentaliser pour servir votre cause! C'est moche, c'est trè moche!
Vous déclarez que les sommes perçues par vos enfants ont été déclarées aux impôts comme si cela était extraordinaire! Je vous cite " Oui, Mesdames et messieurs, tout cela était légal." Un vrai bonimenteur de foire! Comme si ce qui nous révoltait, c'était ça! Comme si vous ne faisiez pas semblant de ne pas comprendre!
Vous rappelez encore que vous avez agi dans la légalité mais que ce qui était légal hier, les citoyens n'en veulent plus! Mais ce qui révolte les citoyens, c'est que vous avez rémunéré votre femme à ne RIEN faire, quoique vous en disiez.
Vous dîtes avoir pris conscience il y a 3 ans que tout ça ne plaisait pas aux français et que dès lors, tirant les mêmes conclusions que vos concitoyens, vous avez cessé toute collaboration avec les membres de votre famille. Là encore, comment ne pas se sentie salie par votre bassesse? Vous oubliez de dire que cette collaboration a cessé à partir du moment où la loi contre lalquelle vous vous êtes âprement battu allait vous obliger à fournir le nom de vos collaborateurs. Mais vous aurez beau jeu de le nier en nous prenant pour des naïfs ou des abrutis!
Vous indiquez de plus que plusieurs parlementaires, contrairement à vous, continuent de faire travailler des gens de leur famille. Ne vous est-il pas venu à l'esprit que peut être c'est parce que ces gens là travaillent vraiment? Encore de la bassesse crasse de votre part!
Vous parlez de votre maison dans la Sarthe, qui s'avère être un château. Selon l'acte notarié que le Canard Enchainé a publié, le château dispose aujourd'hui d'un "hall d'entrée" et d'une "grande salle à manger avec cheminée". Le "manoir" est aussi doté d'une "cuisine" et d'une "arrière-cuisine, d'un "office", d'un "bureau", d'un "grand salon", d'une "bibliothèque et petite bibliothèque en bout". Le tout sans compter les coulisses, composées d'une "lampisterie", d'une "lingerie" et d'une "buanderie". A l'étage, le château des Fillon compterait pas moins de 14 chambres et de plusieurs salles de bain. La "maison" se trouve au milieu d'un parc de 6 hectares, où ont également été érigés 3000m² de bâtiments annexes ainsi qu'une chapelle. Une maison! Mais vous vous moquez du monde!
Vous affirmez que plus de 4 millions de Français vous ont choisi. Je vous rappelle que vous avez été élu au 2ème tout de la primaire avec 2 900 000 voix. Vous l'avez de plus été lors des primaires LR si je ne m'abuse, comment vous revendiquez-vous comme n'étant pas le candidat d'un parti?
Vous vous étonnez que ces informations soient dévoilées au moment où vous vous présentez à l'élection présidentielle! Là aussi, allez-vous nous faire croire que vous êtes à ce point stupide qu'il ne vous semble pas normal que la presse et du même coup l'opinion s'assure de votre probité? Allons...
Sidérée par votre suffisance pour insulter Médiapart à propos d'un redressement fiscal qui est tout à leur honneur et vous le savez bien! Jouissant littéralement de votre bon mot à l'évidence préparé, osant même un "y a des choses parfois qui doivent être dîtes". J'aurais espéré que vous soyez hué par l'assistance à ce moment là et pour ma part, je vous aurais volontiers giflé!
Pour finir, à propos de l'argent détourné du Sénat, vous avouez tranquillement que vous étiez receleur mais pas voleur et que vous vous rendez compte maintenant que ce n'est plus accepté des Français. Mais c'est une blague? (de très mauvais goût)
Alors voilà, il fallait que je vous dise tout et ce n'est pas votre petit air de pauvre victime déclarant "j'suis honnête, j'ai pris un coup dans l'estomac" qui va m'émouvoir un tant soit peu.
Vous ne voulez pas que le système médiatique vous juge mais vous n'avez rien compris, le système médiatique informe et oui, ce sont les Français qui vont vous juger. J'espère que ce peuple aura suffisamment de dignité pour ne pas prêter allégeance à un escrorc tel que vous.
Voilà, tout ça, moi, je l'avais sur l'estomac, ça m'a fait du bien de pouvoir l'écrire!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.