La grande débacle

Des doléances?

Recadrons le débat!

Nous n'en sommes plus aux doléances mais aux revendications, nous ne sommes pas dans la plainte mais dans l'exigence, alors les raouts de macron dans toute la France, avec des maires triés sur le volet de leur soutien à LREM, qui s'expriment avant tout sur leurs problèmes d'intercommunalité, bla bla bla, etc, qui occultent les vrais sujets, face à macron  qui s'écoute parler, non, je ne participerai pas à cette mascarade!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.