Charentes Poitou, y'en a plus du tout

Moi j'irai bien voter pour ma région, mais ma région a été supprimée. Les 2 présidents de région historiques, Raffarin et Royal sont d'accord. L'opinion des populations, Mr Gaymard, UMP, a voté un amendement approuvé par le PS pour sortir cette question du champ des referendums. Quand Hollande avait annoncé l'annulation de la reforme territoriale, j'étais très fier d'avoir voté pour lui et au final, ce Hollande a eu un comportement encore plus fourbe et plus autoritaire que Sarkozy.Quel naïf j'ai été !

Tout cela pour produire des régions dont le  nom kilométrique montre à lui seul l'incohérence et  dont on ne retiendra bientôt que l'acronyme. Que vaut l'argument d'une démocratie "de proximité", d'une "région à taille humaine", devant le tableau excel de Mr Attali ou de Mr Junker qui sait ce qui est bon pour moi ? La démocratie, ce sont ces politiques qui la malmenent en n'écoutant pas les citoyens. Et apres, ils viendront nous dire que si on ne vote pas on risque le FN qui est un danger pour la démocratie ! Comme si c'était le FN qui avait décrété l'Etat d'Urgence, refusé par seulement 1% de députés clairvoyants !

Pour moi, plus de région, plus de vote exprimé. Juste le logo de ma défunte région entouré du noir de deuil dans l'enveloppe.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.