10 ans : mon cadeau d'anniversaire aux abonnés

10 ans, ça se fête, non ? J'ai publié mon premier billet sur Mediapart en avril 2008. L'eau a coulé sous les ponts. Pour fêter Mediapart, j'ai le plaisir de vous offrir l'accès gratuit à mon film "Bosna Airlines", prix du Public au festival de Brest en 2002. Une manière de merci pour dire mon attachement à ce journal que je continue de soutenir, même si j'y suis plus discret.

Bosna Airlines © réalisation Dominique Wittorski ©2001

10 ans, ça se fête, non ?

10 ans de lecture, de billets, d'articles, de reportages, de surprises, de Charybde en Scylla,
de coups de gueule, de coups de colère, d'engueulades mémorables. 10 ans !

Alors, pour fêter ça, de mon côté, l'idée d'offrir aux abonnés de Mediapart,
et à tous ceux qui passent par ici, l'accès à l'un de mes films.
Comme ça. Pour diffuser un travail un peu ancien (2001), mais bien caractéristique de mon univers.

Un accès libre pour quelques semaines.
Pour ne plus parler que politique.

Il s'agit d'un court métrage que j'ai réalisé en 2001. Avant la célèbre attaque du mois de septembre.
Je pense que je n'aurais pas pu le réaliser après...

Bosna Airlines est un film de fiction.
Vous y retrouverez Redjep Mitrovitsa, Christian Hecq (de la comédie française, comme on dit), Bernard Yerlès...


L'histoire ?

Soit trois ensembles
           a)          un frigo de voyage
           b)          un kosovar en fuite
           c)          une douane dans un aéroport

Soit     a1        sous-ensemble officiel du susdit frigo,
                        contenant des côtelettes d'agneau

            a2        sous-ensemble clandestin du frigo
                        contenant un cœur humain prêt pour une transplantation

Question :

Étant entendu que le contenu de a2 entre dans le pays en toute illégalité,
comment b, chirurgien maquillé en paysan, passe c en toute discrétion grâce à a1 ?

Sous-question :

Sachant que la transaction se solde par l'échange d'une valise de billets,
d'où vient le contenu de a2 et à qui va-t-il ?

Problème :

Lorsqu'il découvrira qui est le "donneur" de a2, le receveur continuera-t-il de penser que la provenance de son nouvel organe est vraiment une sous-question ?

Vous avez 17 minutes...


 

Bon anniversaire MédiaPart !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.