dominique.droin
Historien-auteur
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 mai 2020

Des chiffres et Descartes. Chronique d’une psychose.

« Au lieu de trouver des moyens de conserver la vie, j’en ai trouve un autre bien plus aisé et plus sûr, qui est de ne pas craindre la mort. » Descartes.

dominique.droin
Historien-auteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Selon l’INSEE, en 2019, la Charente-Maritime comptait 646.016 habitants. Selon Santé publique France (SPF), ce même département déplorait 45 décès liés au Covid, le 18 mai 2020. Soit un décès pour 14.356 habitants. C’est-à-dire, très peu. Excessivement peu.

Toujours selon SPF, et au niveau national ‒ mais on peut légitimement penser que pour le département c’est à peu près la même chose ‒ les personnes de 80 ans et plus, représentent 71% des décès. Ajouté à cela, celles disparues en raison de maladies comorbides. Autrement dit, le Covid-19 a frappé, mais d’une manière très relative si on la compare à d’autres pandémies.

Durant l’hiver 69/70, la grippe de Hong-Kong a fait plus de 31.000 morts dans une France qui ne comptait que 52 millions d’habitants. C’est-à-dire 3.000 de plus que dans notre France d’aujourd’hui avec ses 67 millions. Or, le fléau de 1970 n’a pas fait de vagues. Il n’a eu aucune conséquence économique et n’a provoqué aucune psychose.

Or, c’est là tout le drame de notre époque. Nos contemporains sont pétris de peur. Une peur savamment entretenue par les pouvoirs publics : État comme collectivités territoriales. C’est à qui en fera le plus. C’est à qui distribuera le plus de kits de « survie ». C’est à qui fournira le plus de masques, la plupart du temps bricolés et sans réelle efficacité. Résultat, l’honnête citoyen, paniqué, entretient, bien malgré lui, la psychose ambiante. Il ne peut ni ne veut pointer son nez hors de chez lui sans se parer de cet attribut qui ne le flatte pas du tout. L’honnête citoyen a peur. Il ne veut pas mourir. Ou alors, le plus tard possible. Pourtant, depuis le moment où il a vu le jour, il sait qu’il n’y échappera pas ; même le plus précautionneux, même le plus prudent. Un jour ou l’autre, Covid ou pas, il quittera ce monde. Aussi, pour le ramener à un peu plus de raison, ne pouvons-nous nous empêcher de lui prodiguer ce conseil du grand Descartes : « Au lieu de trouver des moyens de conserver la vie, j’en ai trouve un autre bien plus aisé et plus sûr, qui est de ne pas craindre la mort. » Et la vie n’en sera que plus belle pour tout le monde. Surtout que le risque, comme on l'a vu, n'est pas si terrible que ça. 

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent
Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne
Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone
Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille