Doreen Brow
Comptabilité écologique, Choix technologiques, Biocompatibilité, maintenance, prendre soin, communs
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

2 Éditions

Billet de blog 10 sept. 2016

Festival vivant: 3 jours pour parler nouveaux OGM, biens communs, capital naturel

Le vivant pousse de partout. Pour manger, rouler, bâtir, vêtir ou soigner... les champs, les fermenteurs, les bioraffineries produisent des substances inédites. Les biotechs s’en mêlent pour « customiser » les organismes à notre guise. Cette bioéconomie forge le monde à venir. Sera-t-elle soutenable, frugale, agile, circulaire ? 3 jours de colloque pour en débattre du 15 au 17 sept à Paris.

Doreen Brow
Comptabilité écologique, Choix technologiques, Biocompatibilité, maintenance, prendre soin, communs
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C’est un défi majeur pour notre époque : la manipulation du vivant.  Les techniques et les algorithmes colonisent la chair. Les organismes  vivants, deviennent les usines du futur. Que ce soient les plantes, les vaches, les champignons ou les algues, tous sont assignés à produire pour nous donner à manger, boire, bâtir, vêtir, transporter ou guérir.

Dans cette industrialisation de la vie, fusionnent l’organique et le code, la nature et l’artifice. Et les techniques d’intervention sur l’hérédité  rivalisent d’efficacité comme CRISPR qui offre de quoi « éditer la nature ». Le système de « copier-coller » peut même « disrupter » les règles de l’évolution (forçage génétique). De quoi éradiquer des populations entières – de moustiques par exemple - selon nos désirs ! La puissance de ces outils, les implications de cette colonisation de la nature par la technique fascinent et effraient tout autant. Maîtrise et responsabilité sont questionnées. Comment imaginer donc que ces « possibles  révolutionnaires » puissent se passer de notre compréhension et d’une réflexion politique collective ? 

Le FESTIVAL VIVANT qui se tient les 15-16 et 17 septembre sur le campus de l'Université Paris Diderot (15 rue Hélène Brion, Paris 13e) est l'occasion de débattre de ces enjeux cruciaux. Porté par l'Université Paris 1 Sorbonne il constitue le volet français du programme européen Synenergene qui mobilise 23 pays européens. 15 partenaires académiques et privés, scientifiques, artistiques et médiatiques, sont mobilisés pour questionner nos modes de vie,  l’organisation de nos productions, les modèles agricoles.

Cette dynamique est fondatrice. Elle se poursuivra dans la durée avec un projet : le Forum BioRESP. Une plateforme de veille et de dialogue pour envisager des industries avec le vivant, de manière soutenable et responsable. Car, face aux défis écologiques et économiques, chacun sent bien que la vie est la valeur centrale apte à reconfigurer nos priorités. Le Forum BioRESP proposera aux acteurs publics et privés, industriels et associatifs de refonder ensemble une économie inscrite dans la biosphère.

Toutes les informations sont disponibles ici

Inscriptions

Programme

BLOG du FESTIVAL VIVANT

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA