Penser l'intersectionnalité

Ce court texte était à l'origine une publication sur Facebook afin de partager le dossier proposé par mouvements.info sur l'intersectionnalité en sciences humaines et sociales mais aussi dans les discours politiques des mouvements sociaux contemporains. Face au signalement de cette publication et à sa suppression, en voici l'énoncé et les liens. Vives la lutte et les recherches décoloniales!

Le court texte qui suit est une invitation à découvrir le dossier sur l'intersectionnalité proposé par le site Mouvements.info. Il est suivi d'un lien vers le dossier et d'une invitation à un séminaire sur ces questions. Preuve des tensions qui peuvent resurgir lorsque l'on évoque la nécessité de penser l'intersectionnalité, cette publication, qui est à son origine qu'un post sur le réseau facebook a été signalée. Je repasse donc par ici pour diffuser le plus largement le travail essentiel qui est proposé dans ce dossier. 

Bonne lecture 

JL

--------------------

Il existe actuellement une tendance dans les discours politiques sur les mouvements sociaux contemporains et les discours académiques en sciences humaines et sociales à opposer les luttes sociales des classes populaires dans leur hétérogénéité et les luttes féministes et décoloniales.

 

Cette tension se retrouve par exemple dès l'introduction de l'Histoire populaire de France de l'historien Gérard Noiriel qui estime que la crise des mouvements des ouvrier.e.s affaiblie les luttes sociales au profit des luttes dites "identitaires" (religieuses, raciales ou sexuelles).

 

Que ce soit dans le champ scientifique ou sur l'espace des mouvements sociaux, l'intersectionnalité est décriée et beaucoup de ses acteurs subissent publiquement une campagne de disqualification. Or il semble manifeste que la compréhension des logiques d'exclusion, de domination et de résistances ne peut faire l'économie d'une appréhension des luttes décoloniales, féministes, sexuelles et religieuses, tout comme les luttes sociales ne pourront être victorieuses qu'en prenant en compte, concrètement, la logique intersectionnelle.

 

Pour s'en convaincre, le dossier sur cette question par Mouvements.info propose une série d'analyses essentielles :

http://mouvements.info/intersectionnalite/

 

Pour échanger sur ces questions, voir le séminaire du 20 février 2019 à l'EHESS du groupe de recherche l'exil e(s)t politique : colonialisme, capitalisme et nationalisme :

http://icmigrations.fr/recherche/les-departements/policy-politique/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.