Double Absence
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 janv. 2018

Double Absence
Abonné·e de Mediapart

France Terre d'Asile arrive à Nantes

Du nouveau à Nantes. Signe du durcissement des politiques aux frontières et du business humanitaire, l’association France Terre d’Asile (FTDA) débarque.

Double Absence
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Du nouveau à Nantes. Signe du durcissement des politiques aux frontières et du business humanitaire, l’association France Terre d’Asile (FTDA) débarque à Nantes. Après un appel à projet lancé par l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), FTDA remporte le marché de la gestion des populations indésirables pour ses prix très bas par rapport à l’ancien gestionnaire Saint Benoît Labre qui jouissait du monopole sur ce marché sordide.

Dans le business de la Xénophobie, au fonctionnement très proche de celui des prisons aujourd'hui, les propositions au rabais par des associations serviles (et certaines entreprises également) détrônent toutes propositions d’accompagnements dignes. Certaines associations humanitaires sont aujourd'hui des succursales de la politique coloniale des frontières. Leur mission : le tri et l’enfermement des personnes en exil. [Une bonne idée lecture pour mieux comprendre cette triste réalité,

Claire Rodier, Xénophobie Business : http://journals.openedition.org/lectures/10486 ]

FTDA est une habituée de cette mission d’auxiliaire dans la mise en œuvre des politiques migratoires en France. Outre la véritable souffrance dont sont les victimes une grande partie des employé.e.s de cette association, celle-ci se retrouve toujours en première ligne pour suppléer la police et l’Etat dans son indignité. Rappelons-nous le président de FTDA, Pierre Henri, un enfoiré notoire, qui triait lui-même (lui parle « d’évaluation ») les mineur.e.s en exil lors de l’expulsion du bidonville de Calais en 2016, alors que l’ONG avait reçu de la préfecture la mission de la mise à l’abri des jeunes migrant.e.s.

https://twitter.com/marylinebauma…/status/792731423409074176
http://www.leparisien.fr/…/demantelement-a-calais-msf-denon…

L’arrivée de FTDA à Nantes pour les demandeurs d’asile n’annonce rien de très bon pour l’avenir. C’est tout d’abord une association très proche de l’Etat, qui a raflé le plus de billes dans le marché de l’enfermement et de l’accompagnement social au rabais. Dans son projet il est question de décentrer le guichet d’accueil des demandeurs d’asile (Aïda, aujourd'hui Rue Fouré) en périphérie, à proximité de la porte de la Chapelle sur Erdre. Il s’agit une fois encore une dynamique d’éloignement des personnes les plus précaires du centre-ville (comme la maison d’accueil de jour à Moutonnerie). Enfin, avec la prise en charge prochaine des MIE par la préfecture et non plus l’ASE, l’horizon semble s’assombrir pour celles et ceux qui sont en exil à Nantes.

JL

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani
Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma