"Le grand journal" ou le conformisme bêêêêêlant du politiquement correct.