La Boucle Sophique

 

Quand deux orateurs s’affrontent sur une croyance, et qu’aucune partie ne se dégage rapidement et/ou clairement du combat verbal, ou qu’aucun consensus ne s’établit à moyen terme ; c’est qu’aucun des points fondamentaux n’a été traité honnêtement. La lutte des sophismes ne peut s’achever, étant donné qu’elle n'a ni base ni but.

 

Aucune base, car l’ouverture envers les arguments opposés est, de fait,  naturellement amoindrie.  Ils s’intéressent donc peu au contexte et au contenu adverse ; ils ne lisent que très peu d’ouvrages originaux et ne tiennent donc que rarement compte des causes primitives qui ont poussé l’adversaire à adopter sa position. Souvent, le débat à lieu sans aucun cadre mutuel, sans aucune structure commune, sans aucune base.

 

Aucun but, simplement par l’absence de base commune. Alors on promeut les aspects qui nous favorisent, on attaque ceux qui affaiblissent l’orateur. On use à foison de sophismes divers mais répétitifs, plus ou moins honnêtes, qui ont –eux– comme but de mettre à mal l’opposant. « Si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi » est un faux dilemme, par exemple, ils peuvent tout à fait être ensemble, ou pacifiquement séparés.

 

L’unique but de cette absence de débat est donc de mettre l’interlocuteur dans l'embarra, sans traiter le sujet, juste en polémiquant et descendant par des moyens fallacieux la personne même qui argumente. Il est malheureux d’entendre tant de fois des attaques Ad Hominem, directes ou indirectes. Les malentendus se façonnent et se renforcent ; le débat à encore moins de sens.

 

Au final, chacun repart renforcé dans la conviction que seule vaut sa conviction, soit pour la même raison que l’interlocution à démarrée. Les arguments qui ont fusé chaotiquement n’ont amené que de nouveaux points de mésentente. Rien de constructif à long terme n’a été dit et, contrarié, chacun prend des positions plus dures. Ainsi de suite, ce cercle vicieux contamine tout ce qu’il concerne. Ramenant à chaque fois le débat à la case départ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.