brutalité policière au temps du confinement

Comportement inadmissible de 5 policiers devant le Lidl de la rue Compans. Paris 19ème

Bonjour,
Étant abonné à Médiapart, j'ai été sollicité par une voisine pour apporter son témoignage sur une scène de brutalité policière auquel elle a assistée. Voici les faits qu'elle m'a rapportée :
Dans la file d’attente du magasin Lidl de la rue Compans PARIS 75019 un contrôle de police a lieu par 5 policiers (2 femmes et 3 hommes) le lundi 26 avril à 17 heures. Une jeune femme qui ne devait pas avoir son attestation à présenter, s'est réfugiée dans le magasin. Les policiers se sont lancés à sa poursuite dans le magasin et l'ont trainée à l’extérieur puis l'ont plaquée dans un premier temps contre le mur. Ils l’ont ensuite projetée au sol pour lui passer les menottes. La jeune femme était en pleurs.
Dans l’intervalle, les policiers ont appelé une véhicule de police. En attendant l'arrivée de la voiture, ils ont assis la jeune fille sur le sol mouillé (il pleuvait) à l’angle de la rue Compans et de la rue de Bellevue.
Lorsque la voiture est arrivée, ils ont emmené la jeune femme menottée. Pensez-vous qu'une absence d'attestation de déplacement nécessite une telle violence.
Après ce qui s'est passé sur l'ile Saint Denis va t'on encore longtemps assisté aux violences policières. Notre voisine très choquée a pris quelques photos  que je vous joints.

whatsapp-image-2020-04-29-at-19-41-54
whatsapp-image-2020-04-29-at-19-41-54-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

whatsapp-image-2020-04-29-at-19-42-55

 

 

 

 

 

 

 

 

Consulter une petite vidéo montrant le chargement du chariot de courses de la jeune fille en saisissant le lien ci-dessous :

https://youtu.be/qkevVdpyuQM

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.