Dune À Défendre - (EP 4/4) ZAD à Brétignolles: occuper pour contester

À Brétignolles-sur-Mer, un projet de port de plaisance divise la population. Dès son annonce, en 2003, les opposant.es dénoncent le caractère écocidaire du projet. En septembre 2019, après la D.U.P, signée par le préfet de Vendée, les travaux commencent. Progressivement, des habitant.es et militant.es transforment le site en ZAD, expulsée en avril 2020. Retour sur des années d’opposition.

*D.U.P = Déclaration d'Utilité Publique

ZAD de la Dune à Brétignolles-sur-Mer, mars 2020 © Labo 148 ZAD de la Dune à Brétignolles-sur-Mer, mars 2020 © Labo 148

Dans ce dernier épisode, nous avons rencontré certain•es occupant•es de la ZAD de la Dune. Cette Zone À Défendre avait fleuri en octobre 2019 suite aux premiers travaux préparatoires pour la construction d'un port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer. Elle s'est faite expulsée le 8 avril 2020, en dépit des mesures de confinement. 

Pourquoi créer et rejoindre une ZAD ? Quel rapport les militant•es entretiennent-iels avec les habitant•es locaux ? La sociologue Margot Verdier apporte un éclairage supplémentaire sur l'émergence de l'occupation comme mode de contestation, en lien avec l'idée d'autonomie, ainsi que sur le discours politique dominant concernant les ZAD. 

Un reportage du Labo 148 réalisé par Axelle Auvray, Janice Bohuon et Jean-Deny Maudet. 

DUNE À DÉFENDRE - (EP 4/4) ZAD à Brétignolles : occuper pour contester © Axelle Auvray, Janice Bohuon et Jean-Deny Maudet

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.