Premiers cours pour les élèves de la classe déconcentrée de l'ESÄ à Annaba

Seminaire_Annaba_1.jpg

C'est avec beaucoup d'émotion et de fierté que nous recevons ces premières images, prises ce matin à la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Annaba, au cours de la deuxième séance du séminaire d'Emmanuel Tugny, ayant pour titre, aujourd'hui mardi 7 janvier 2014, "La leçon du puits ou la figure est apparence dure". Ce séminaire inaugural, joint au cours d'Histoire de l'art dispensé par Catherine Delvigne, ouvre ce premier cycle d'enseignements 2013-2014 et accueille à ce jour 22 étudiants.

La présence à Annaba de Ronan Prigent (alias Emmanuel Tugny) a rendu possible la signature d'une convention entre l'ESÄ, la CCI d'Annaba et l'Université d'Annaba, qui doit avoir lieu lundi prochain 13 janvier. Cette première convention tripartite, portant sur l'allocation par l'Université d'Annaba de locaux pour les ateliers plastiques de la classe déconcentrée, préfigure une future licence professionnelle co-habilitée par les trois partenaires.

Seminaire_Annaba_2.jpg 

Nous adressons nos remerciements et nos félicitations à tous ceux et toutes celles qui ont rendu possible l'avènement de ce projet inédit et essentiel au développement des échanges culturels franco-algériens, au tout premier rang desquels les équipes pédagogique, technique et administrative de l'école, l'ensemble des partenaires institutionnels de l'ESÄ (Villes de Dunkerque et Tourcoing, Région Nord-Pas-de-Calais, État), la Communauté Urbaine de Dunkerque, la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Annaba, l'Université d'Annaba, l'Institut Français d'Annaba et tout particulièrement la marraine de l'ESÄ, la chanteuse et artiste Sapho, qui doit prochainement donner un concert à Annaba et se fera, à cette occasion, la porte-parole de l'école.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.