129 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 mars 2015

Une école supérieure d'art s'installe en Aubrac : ESTA est née.

Durant tout le mois de mars 2015, les étudiants de la classe CE2A (Certificat d’Enseignement en Ecole d’Art) de l'école supérieure du Nord-Pas-de-Calais Dunkerque-Tourcoing (ESÄ) créent ex-nihilo une école supérieure temporaire d'art (ESTA), d'une durée de vie d'un mois, dans le village de Nasbinals, au cœur de la Lozère, sur un territoire dépourvu de structure d'enseignement supérieur de l'art.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Durant tout le mois de mars 2015, les étudiants de la classe CE2A (Certificat d’Enseignement en Ecole d’Art) de l'école supérieure du Nord-Pas-de-Calais Dunkerque-Tourcoing (ESÄ) créent ex-nihilo une école supérieure temporaire d'art (ESTA), d'une durée de vie d'un mois, dans le village de Nasbinals, au cœur de la Lozère, sur un territoire dépourvu de structure d'enseignement supérieur de l'art.

Cette expérience pédagogique inédite a été ouverte par l'intervention du philiosophe et sociologue Henry-Pierre Jeudy, intitulée "construire sur rien", le 4 mars 2015. 

Une intervention d'Emmanuel Tugny, "De Tout et de Rien : paysages mentaux. 1. Le Mandala 2. le parfum 3. La borne" a eu lieu le 5 mars.

Elle propose aux étudiants-encadrants de la classe CE2A (sixième année post-master de formation  à la pédagogie de l'art) et à des étudiants d'années 1 et 2 de se confronter à la création d'une école supérieure d'art, dans toutes les dimensions qu'une telle création suppose (pédagogique, administrative, technique, stratégique, relations internationales, communication), à l'échelle 1, pendant une durée d'un mois tout en faisant de cette expérience unique l'occasion d'une rencontre avec les habitants d'un territoire habituellement sans contact avec un tel contexte d'enseignement.

Dans le cadre de cette école, établie dans un local mis à la disposition du projet par la Mairie de Nasbinals, les étudiants de la classe CE2A proposent un programme pédagogique de pratique artistique à trois publics différents :

- un groupe de dix étudiants de première et de deuxième année de l’ESÄ;

- les habitants du village;

- quatre groupes d’enfants des deux écoles de Nasbinals.

Il a été proposé aux étudiants de CE2A de construire un programme pédagogique autour de l’idée de paysage, entendu au sens large. La singularité et la qualité unique des alentours du village et l'inscription de l'Histoire dans son architecture ont guidé ce choix. Le thème sera abordé sous différents angles et techniques, en fonction des publics et des choix pédagogiques des étudiants responsable de l'école. La photographie, la vidéo et le dessin seront privilégiés.

L’école communale de Nasbinals est une « école numérique rurale ». Elle dispose à ce titre d’un matériel informatique à l’usage de ses élèves. Un atelier numérique « paysage » leur sera proposé.

Les ateliers adressés aux étudiants de l’ESÄ se dérouleront tous les jours de 9h à 17h

Les ateliers ouverts aux habitants du village se déroulent du lundi 9 mars au vendredi 13 mars et du lundi 16 mars au vendredi 20 mars de 15h à 17h. Les participants intégreront ces ateliers « à la carte », pendant les jours et à la fréquence qui leur conviendront.

Les ateliers consacrés aux enfants des écoles se déroulent du lundi 9 mars au vendredi 13 mars et du lundi 16 mars au vendredi 20 mars de 15h à 16h30 ou de 16h à 17h30 selon les disponibilités des enseignants des écoles.

Les lundi 23, mardi 24, mercredi 25 et jeudi 26 mars sont consacrés au montage d'une exposition finale regroupant les travaux réalisés dans les différents ateliers.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le jeudi 26 mars au soir.

Dans le cours du mois, l’ESÄ signera une convention de coopération avec la Commune de Nasbinals. Elle s'engagera à y envoyer un mois chaque année pendant trois ans un étudiant "conseiller création contemporaine" qui travaillera auprès du Maire à la formulation d'une programmation de création contemporaine.

Cette dernière initiative s'inscrit dans le cadre du programme de professionnalisation "ARTE CIVICA" de l'école.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal — Libertés publiques
Après la Grèce, Intellexa installe son logiciel espion en Afrique
Le matériel d’Intellexa fait scandale à Athènes, où il aurait visé les téléphones de personnalités, au bénéfice du gouvernement. Mais la société aurait aussi fourni du matériel à une milice soudanaise, révèle une enquête de Lighthouse Reports, « Haaretz » et Inside Story.
par Crofton Black et Tomas Statius (Lighthouse Reports)
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Canicule : transformer nos modes d’élevage pour un plus grand respect des animaux
L’association Welfarm a mené cet été la campagne « Chaud Dedans ! » pour alerter sur les risques que font peser les vagues de chaleur sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage. Après des enquêtes sur le terrain, des échanges avec les professionnels de l’élevage, des discussions avec le gouvernement, des députés et des eurodéputés, Welfarm tire le bilan de cet été caniculaire.
par Welfarm
Billet de blog
Abattage des animaux à la ferme. Nous demandons un réel soutien de l’Etat
Solidarité avec Quand l’Abattoir Vient A la Ferme : Depuis 2019, la loi autorise les éleveurs, à titre expérimental, à abattre leurs animaux à la ferme. Ils n’ont toutefois bénéficié d’aucuns moyens dédiés et doivent tout à la fois assurer les études technique, financière, économique, sanitaire. Respecter les animaux de ferme est une exigence collective. Nous demandons un réel soutien de l’État.
par Gaignard Lise
Billet de blog
Le cochon n'est pas un animal
Pour nos parlementaires, un cochon séquestré sur caillebotis dans un hangar n'est pas un animal digne d'être protégé. C'est pourquoi ils proposent une loi contre la maltraitance animale qui oublie la grande majorité des animaux (sur)vivant sur notre territoire dans des conditions indignes. Ces élus, issus des plus beaux élevages politiciens, auraient-ils peur de tomber dans l'« agribashing » ?
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
L’animal est-il un humain comme les autres ?
Je voudrais ici mettre en lumière un paradoxe inaperçu, et pour commencer le plus simple est de partir de cette célèbre citation de Deleuze tirée de son abécédaire : « J’aime pas tellement les chasseurs, mais il y a quelque chose que j’aime bien chez les chasseurs : ils ont un rapport animal avec l’animal. Le pire étant d’avoir un rapport humain avec l’animal ».
par Jean Galaad Poupon