Conférence de Marie Hendriks ESÄ, site de Dunkerque Lundi 17 mars à 17h


Dans le cadre du workshop "Embarcation (Objets, récits, motifs et ornements" (Laetitia Legros et Julien Pastor)

La rencontre questionnera le processus de création propre à chacun, et ses capacités de repositionnement par le biais de conditions particulières liées à une situation de résidence, ou situation d’un artiste invité à créer une pièce en réponse à des attentes, et à un contexte d’exposition, à une commande.

MHendriks_1.jpg?attredirects=0&height=225&width=400

Marie Hendriks présentera sa démarche et ses méthodes de travail, en mettant l’accent sur la maturation et les mutations des projets dans le processus de réalisation, le passage d’un médium à un autre dans son travail, et la phase expérimentale et créative de l’exposition - dans une recherche d’enveloppement “baroque“.

Le workshop trouvera sa matière première parmi les pièces de la collection du Musée portuaire. Une visite guidée collective préparée en collaboration avec l’artiste permettra de découvrir une sélection d’objets dont l’histoire, les qualités esthétiques, sont propices à cultiver un imaginaire plastique.

C’est à partir d’un objet choisi que l’étudiant développera une recherche conceptuelle et plastique, ouvrant sur un champ de réflexion singulier en vue d’une réalisation spécifique.

Il s’agit d’opérer au sein du musée une dérive, destinée à embarquer le visiteur dans une dimension parallèle par une scénographie pensée collectivement : « favorisant le dialogue entre les pièces, que se soit dans des duels explosifs tout en contraste ou des chants harmoniques où les choses s’entrelacent ».



 Marie Hendriks intervient dans le cadre d’une résidence CLEA de 4 mois à Dunkerque, consistant à sensibiliser différents publics à sa démarche artistique personnelle par le biais de rencontres, ateliers, expositions. Structures partenaires : Le Château Coquelle, FRAC, Musée portuaire, Musée de l’estampe à  Gravelines. 

MHendriks_2.jpg?attredirects=0&height=183&width=400

 

Née aux Pays-Bas, Marie Hendriks a fait ses études à l’ENSAB à Bourges (2000-2005) puis au Fresnoy (2005-2007). Actuellement elle vit et travaille entre la Belgique et la France.

Son œuvre protéiforme plonge le spectateur dans un univers baroque et enveloppant. La réalité y est transfigurée par des mécanismes empreints à la littérature fantastique. De ces miroitements d’espaces mentaux troubles, émane une tension entre l’émerveillement et le malaise.

Le travail de Marie Hendriks a été exposé dans des expositions collectives (Pearls of North, Palais de l’Iéna, Paris ; Quand je serai petite au musée des Beaux-Arts Calais… ) aussi bien que des expositions solos (Magpie Mirabilia à Mains d’œuvres, St Ouen ;POMODORI vs STARS à La maison Rouge, Paris ; Adhemarie Show au Château des Adhémars, Montélimar…)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.