Ecoloclaste
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

2 Éditions

Billet de blog 12 juil. 2017

Ecoloclaste
Abonné·e de Mediapart

APPEL À LA DÉMISSION DE LA DIRECTION-EELV

Depuis sa création, Europe Écologie Les Verts (EELV) ne cesse de décliner. La raison principale ? La mainmise d'une clique appelée "La Firme" dont les manipulations et les impostures polluent l'écologie politique. Comme à d'autres époques des "Verts" en pire, le même clan enchaine les majorités sous la tutelle des leaderships socialistes pour se partager les postes et les mandats internes-externes

Ecoloclaste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ÉCOLOGISTES ET SOLIDAIRES © https://www.facebook.com/Ecologistes-et-Solidaires-176399146233338/?fref=ts

https://www.change.org/p/appel-à-la-démission-de-la-direction-eelv

Depuis sa création, Europe Écologie Les Verts (EELV) ne cesse de décliner. La raison principale ? La mainmise d'une clique appelée "La Firme" dont les manipulations et les impostures polluent l'écologie politique. Comme à d'autres époques des "Verts" en pire, le même clan enchaine les majorités sous la tutelle des leaderships socialistes pour se partager les postes et les mandats internes-externes.

Après un "Congrès fédéral de la dernière chance" à la suite de crises cumulées (Affaire Baupin, démission d'Emmanuelle Cosse, perte de groupes parlementaires…), la direction-EELV improvise une ''primaire écologiste'' qui élit un candidat écologiste à la présidentielle. Sa candidate ayant été éliminée dès le premier tour, la direction-EELV trahit le verdict de la primaire et les résolutions du congrès (Réinvention et Autonomie) pour faire la campagne d’un candidat socialiste.

Bilan :

  • zéro candidat écologiste à la présidentielle
  • zéro député écologiste 
  • zéro crédibilité
  • À peine 2000 adhérents dont à peine 1/3 de militants
  • À peine 100 inscrits aux Journées d'été 2017
  • EELV en voie de dilution dans un hypothétique "rassemblement" (M1717)

Au lieu d'assumer ce bilan en démissionnant comme les dirigeants LR-PS, la direction-EELV multiplie les exclusions de ses opposants. Après avoir vidé le parti écologiste de la majorité ses militants et élus, liquidé son siège et ses deux groupes parlementaires, la direction-EELV inaugure son énième ‘'réinvention tactique'' par le licenciement abusif de ses salariés historiques…Comme l'ont si bien dit ces derniers : ''Ne les laissez pas faire !".

ÉCOLOGISTES ET SOLIDAIRES : "NE LES LAISSONS PAS FAIRE !"

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte