Même si nous sommes en miettes

Même si nous sommes en miettes, nous sommes encore pleins de fragments de vie, de morceaux d'infinis.

Au début, tout semble si simple. Nous sommes ensemble et formons une formidable unité, une insatiable solidarité. Et puis, plusieurs morceaux sont coupés de manière lapidaire, et nous voilà éclatées et éparpillées. Maintenant, miettes infimes et infinies, nous parsemons l'espace et suivons plusieurs traces. Au bord, au sol, au loin. Nous nous éparpillons au gré des revers de main et des tranches de pain.

Même si nous sommes des miettes parmi tant d'autres, éparses et disparates. Même si c'est pain perdu ou peine perdu, les miettes n'ont pas dit leur dernier mot, n'en déplaise aux vieux croûtons et aux fringantes baguettes. Même si certains nous ôtent le goût du pain, nous resterons pétries de fées et non pétrifiées. Même si nous avons du pain sur la planche, nous resterons rompues à la vie. Tant mieux, tant miette !

Même si nous sommes en miettes, nous sommes encore pleins de fragments de vie, de morceaux d'infinis. De bribes débridées. De parcelles imparfaites. De bouffées d'air, d'océan. D'accès de lumière, de torrents. Même si les souvenirs s'émiettent, même si les rues se font muettes, à la fin, il restera toujours les miettes prêtes à s'en payer une tranche.

http://memesi.over-blog.com/2015/12/meme-si-nous-sommes-en-miettes.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.