Billet de blog 1 juin 2013

Un signe de plus qui devrait nous alerter...

AA Bradley
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Où sont passées les Agences de notation dont on n'entend presque plus parler depuis quelques temps ? Ne seraient-elles donc pas aussi indispensables à la bonne marche de l'économie, comme certains s'étaient appliqués à nous le faire croire, alors que les mauvaises notes ne cessaient de pleuvoir sur les cancres appelés PIGGS pour l'occasion ? Si actives sous l'ère Sarkozy, peut-être boudent-elles tout simplement le gouvernement socialo-communiste actuel auquel elles refuseraient d'adresser la moindre attention ? Bref, quoi qu'il en soit, ça nous fait des vacances ... Le problème, c'est que les vacances, ça ne dure jamais qu'un temps.

Où sont passés les articles économiques si prisés des lecteurs de Mediapart dans lesquels étaient vantés avec force pourcentages variant entre 0,001% et 0,0025%  tant de subtiles solutions censées nous sortir du marasme ou pour le moins, nous en expliquer les raisons toutes inhérentes à notre irresponsabilité, en vrac ou au détail, et à notre refus typiquement franchouillard de nous adapter à la nouvelle donne mondiale ? Les experts maison auraient-ils renoncé à l'ingrate mission consistant à nous inculquer les rudiments de leur science ? Ou se seraient-ils soudain rendu compte de l'inutilité totale de leurs interventions au regard d'un processus qui poursuit imperturbablement son cours ? Plus besoin de nous endormir, peut-être ? C'est dire que pour nous, le réveil doit être proche !

Où sont passées les belles promesses du candidat "Moi Président..." ? On est en droit de se le demander quand on voit A. Merkel venir nous faire les gros yeux depuis le Palais de l'Elysée aux côtés d'un F. Hollande faisant semblant de lui résister pour mieux nous rouler bientôt dans la farine, façon Schröder.

Où sont passés nos rêves d'une Europe sociale, solidaire et fraternelle ? Sacrifiés sur l'autel des intérêts privés, subtilisés par une minorité de mégalomanes, tant politiques qu'industriels, agissant en bande organisée et main dans la main avec la criminalité en col-blanc internationale.

Si l'union entre des peuples aux identités historiques, génétiques et culturelles si différentes pouvait se faire autour des valeurs universelles qui sont celles que partage l'écrasante majorité d'entre nous, comment peut-on croire qu'une Europe fédérale à l'image des Etats-Unis d'Amérique puisse s'établir chez-nous avec le consentement du plus grand nombre ? Quand on sait que cela s'est fait au prix d'une guerre sanglante et fratricide dans l'Amérique pré-étatsunienne, alors que les Etats qui allaient composer les Etats-Unis d'Amérique étaient pour la plupart peuplés d'individus issus de la même origine, de la même culture et de la même histoire, on mesure toute l'impossibilité qu'il y a à vouloir faire la même chose avec les nations européennes si disparates. Il y a donc bien, de la part de nos dirigeants politiques qui ne peuvent pas ignorer les raisons de cette impossibilité à réaliser une Europe fédérale sans provoquer d'immenses dégâts sociaux, voire même humanitaires, une intention cachée et profondément malveillante à l'égard des populations.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment la Russie a laissé filer l’épidémie
Omicron déferle sur la Russie alors que le pays vient déjà de traverser une terrible année 2021 et déplore plus de 900 000 morts excédentaires depuis le début de la pandémie. Une hécatombe acceptée par l’État mais aussi par la population, peu encline à la vaccination.
par Julian Colling
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal
Deux « Zouaves » condamnés pour l’attaque à Paris d’un bar antifasciste
Un an et demi après la descente du groupe d’ultradroite Les Zouaves au Saint-Sauveur, QG des antifascistes parisiens, Marc de Cacqueray-Valmenier et Bastien Dos Santos ont été condamnés à des peines de prison ferme pour violences et dégradations en réunion.
par Camille Polloni
Journal
Le fondateur de l’association Le Refuge et l’ex-directeur général mis en examen
Après les révélations de Mediapart en décembre 2020 sur les graves dysfonctionnements au sein de cette association LGBT, plusieurs plaintes avaient été déposées contre ses deux anciens dirigeants. L’ex-président Nicolas Nogier est mis en examen pour viol et agression sexuelle. Frédéric Gal, lui, est poursuivi pour deux faits de harcèlement sexuel.  
par David Perrotin et Youen Tanguy

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar