La grève...

greve.jpg

 

 

 

Vraiment les médecins de premier recours (généralistes, internistes et pédiatres) en ont plus que marre.

Le père Couchepin a de nouveau pris une décision sans aucune réflexion.

Pour faire quelques petites économies (1 %) des coûts de la médecine, il baisse drastiquement le prix des analyses médicales.

Cela va s’en dire qu’il ne sera plus possible d’avoir un laboratoire dans son cabinet.

2000 à 3000 emplois sont en jeu.

Les médecins ne pourront plus garder leur assistante ou leur laborantine s’ils doivent fermer leur labo.

Est-ce vraiment le bon moment ?

J’en doute.

greve3.jpg

Et puis comment se débrouiller dans les campagnes et les vallées alpines. Il faudra envoyer le patient en ville, faire faire le prélèvement et le revoir.

Perte de temps, perte d’argent, consultations inutiles.

L’économie projetée n’existera probablement plus.

Pour compenser, notre cher Conseiller Fédéral, va augmenter le prix des urgences et des consultations à domicile.

Tiens je croyais qu’il voulait faire des économies.

Et puis, je le remercie de nous redonner ce qui avait été supprimé lors de l’introduction du nouveau tarif.

Cette fois, il faut sérieusement nous énerver et nous fâcher.

Nous devons perdre notre habitude de tout accepter sans rien dire.

Il faut faire la grève.

Il faut appeler à la démission immédiate de notre ministre de tutelle.

Les politesses et les ronds de jambes, c’est fini.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.